2

Un dentifrice presque zéro déchet

dents-blanches-upplp

Quand on décide de réduire ses déchets, il y a 2 endroits où commencer facilement : la cuisine et la salle de bain. Une de mes premières actions dans la salle de bain a été le dentifrice. J’ai fait plusieurs essais pour avoir les dents propres sans faire souffrir mes gencives sensibles. Voici ma recette de dentifrice presque zéro déchet…

Quels sont les ingrédients pour un bon dentifrice ?

Eh bien, comment dire… aucun ? En fait, il semblerait que le plus important dans le brossage des dents ce soit le brossage en lui-même et non le dentifrice. Ceci dit, je ne sais pas vous, mais je ne me vois pas me brosser les dents sans dentifrice.

Y’a quoi dans mon tube de dentifrice ?dentifrice-paillettes-upplp

Si vous achetez du dentifrice, que ce soit en pharmacie ou en supermarché, vous y trouverez à peu près la même chose à savoir :

  • De l’eau
  • Une matière abrasive qui polit. Il s’agit souvent de bicarbonate de sodium. Vous trouverez aussi des microbilles de plastique
  • Des agents anti-microbiens
  • Un agent moussant
  • Des principes actifs selon les propriétés recherchées par le dentifrice (plantes, fluor etc.)
  • Des conservateurs, des colorants, des paillettes (c’est joli mais c’est tout !!)… miam miam.

 

A la fin du brossage, pensez à bien rincer et recracher tout ça. Oui, ça ira à la station d’épuration qui se débrouillera comme elle peut avec les polluants.

Et le tube de dentifrice une fois fini ? Il n’est pas recyclable…

Et si on trouvait un dentifrice meilleur pour notre santé et pour l’environnement ?

Ma recette de dentifrice

Je dis « ma » recette parce que c’est celle qui me convient. Désolée mais là, je crains qu’il n’y ait pas de recette miracle. A chacun de faire ses essais, valider les bonnes proportions et surtout en parler à votre dentiste ! Vos dents et vos gencives font partie de votre santé !

Parmi les ingrédients qu’on trouve dans différentes recettes vous trouverez :

  • De l’huile de coco : elle est intéressante pour ses propriétés apparemment antiseptiques. Son goût est agréable si on aime la noix de coco. Ceci dit, ça fait bizarre de se brosser les dents à l’huile d’une part et ça donne plus de travail pour nettoyer le lavabo. Et puis, c’est pas très local non plus.
  • Des agents abrasifs de polissage : bicarbonate de sodium, argile blanche ou verte, blanc de Meudon.
  • Agents moussants. Personnellement, je ne trouve pas ça nécessaire. On peut se passer de l’habitude d’un dentifrice qui mousse. Je n’en utilise donc pas.
  • Des huiles essentielles. Au choix selon les propriétés choisies. Pour ma part j’ai un faible pour la menthe douce qui apporte un petit côté frais.

J’ai donc testé différents mélanges et textures, principalement pâte et poudre, et c’est finalement la poudre que je retiens.dentifrice-ZD-UPPLP

Je mélange :

  • Une cuillère à soupe de bicarbonate de sodium
  • Deux cuillères à soupe d’argile verte
  • Cinq gouttes d’huile essentielle de menthe douce.

Le tout est dans un pot de yaourt en verre. J’y glisse ma brosse à dents (en bambou) mouillée pour récupérer la poudre pour chaque brossage.

Après 3 mois d’utilisation de ce mélange, je n’ai plus de saignements gingivaux. Ça me convient. A vous de trouver l’équilibre qui vous convient aussi. Un petit conseil : mollo sur les huiles essentielles et sur le bicarbonate.

Pourquoi ce dentifrice est « presque » zéro déchet ?

Parce que j’ai quand même des déchets… mais en moindre quantité :

  • Le bicarbonate : je l’achète en pharmacie pour avoir un bicar très fin. Il ne s’agit pas de prendre des gros grains comme pour la cuisine. Donc ce bicar en poudre fine est vendu dans une boite en carton recyclable et un sachet en plastique transparent.
  • L’argile verte : elle vient aussi de la pharmacie dans un sachet en plastique.
  • Les huiles essentielles, ça va, le flacon est en verre recyclable.

Mais au final, avec ces ingrédients, j’ai de quoi me faire du dentifrice pour plus d’un an. Et du coup, les 2 petits sachets constitueront toujours moins de déchets que mes 6 tubes de dentifrice annuels pour gencives sensibles… Et je ne vous parle même pas du budget !

recette-dentifrice-upplp

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

 

Et vous, avez-vous essayé de faire votre propre dentifrice ? Quelle est la recette qui vous convient ? Partagez-la en laissant un commentaire.

Isabelle
 

Fondatrice et rédactrice du blog Un Pas Pour La Planète, le blog qui vous aide à réduire vos déchets et à contribuer à la protection de l'environnement. Concernée par la nature et la pollution depuis mon jeune âge, je souhaite vous aider à changer votre façon de vivre, améliorer votre quotidien tout en prenant soin de la planète que nous laisserons à nos enfants.

2
Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivez les commentaires de cet article  
plus récents plus anciens
Me notifier des
lucile
Invité
lucile

Bonjour,
je n’ai pas bien compris ta recette : bicarb et argile, donc deux agents polissants et pas d’huile de coco? c’est une erreur?
pour mon fils, je mets huile de coco seule, comme ça, s’il ne recrache pas, ce n’est pas grave (idem si on y ajoute un peu de bicarbonate)

en tout cas, merci pour ces articles qui montrent une route vers le ZD simple et réalisable