Les 7 essentiels pour une salle de bain zéro déchet

Avoir une salle de bain zéro déchet, c’est possible ! Voici 7 astuces essentielles pour réduire les déchets produits dans votre salle de bain.
5/5 - (2 votes)

Se fixer l’objectif d’avoir une salle de bain zéro déchet est une façon de commencer à réduire ses déchets. Débuter dans une pièce puis continuer dans une autre permet de ne pas se décourager. Les habitudes ayant la vie dure, voici un article pour aider les débutants avec les 7 essentiels pour se mettre au zéro déchet dans sa salle de bain. Que vous aimiez fabriquer des cosmétiques de vos petites mains, ou pas ! Et sans avoir l’impression de sacrifier votre hygiène sur l’autel de l’écologie !

Pourquoi passer au zéro déchet dans la salle de bain

En préambule, je voulais juste revenir sur ce point qui me semble important : la démarche de réduire ses déchets permet de limiter la production de déchets en faisant un acte écologique ! Mais cela apporte beaucoup plus de valeurs et c’est souvent celles-ci qui nous poussent à commencer :

Adopter des produits plus sains pour soi et ses proches 

Les produits d’hygiène industriels sont plein de conservateurs et autres substances potentiellement classées dans les perturbateurs endocriniens… ça ne donne pas envie ! Certains disent même qu’il ne faut mettre sur notre peau que ce qu’on mange. Exit les produits industriels…

Faire des économies

En effet, certains produits sont moins chers et surtout quand passe du jetable au réutilisable, on voit la différence assez rapidement.

Devenir écolo et protéger l’environnement

Au-delà de la réduction des déchets, il y a aussi les substances nocives mentionnées plus haut qui après avoir été en contact avec notre peau partent dans les eaux usées. Les stations d’épuration ne sont pas équipées pour traiter les paillettes, microbilles plastiques des gommages et autres molécules microscopiques. Celles-ci se retrouvent dans les rivières, les mers et océans. Ce qui n’est pas l’idéal pour la flore et la faune sauvage et qui se retournera contre nous quand nous mangeons du poisson (vous en mangez encore ?).

Devenir minimaliste

Quand on commence à réduire ses déchets, on a tendance à réduire aussi nos possessions dans la salle de bain pour choisir le produit qui convient bien et en toute honnêteté ce n’est pas toujours simple.

Acheter local

Oui, tant qu’à trouver des produits d’hygiène écolos, autant acheter français voire même local !

Alors, motivés pour commencer ?

Troquer le gel douche et le pouss’mouss contre du savon solide

Savon de la Savonnerie du Cèdre
Savon fait par un artisan Alsacien

Les flacons de gel douche et de savon liquide pour les mains sont recyclables mais un bon déchet est un déchet qu’on ne produit pas. En plus, le recyclage consomme de l’énergie et les filières se font rares alors autant avoir un produit sans emballage. Ou avec très peu d’emballage : idéalement un carton compostable.

Quel savon choisir ?

Près de chez vous, vous trouverez forcément une savonnerie qui fait du savon artisanal de qualité avec des variétés qui s’adaptent même aux peaux sensibles (privilégiez la saponification à froid) avec des parfums variés. Ainsi vous ferez travailler un artisan qui vend soit ses produits en direct, dans une boutique en ligne ou dans un magasin bio zéro déchet de votre ville.

Jetez quand même un petit coup d’œil pour être sûr qu’il n’y a pas d’huile de palme (vous savez pourquoi, hein) et pas de glycérine (issue de la pétrochimie et a tendance à boucher les canalisations…).

Et non, je ne vous propose pas de tuto pour faire votre savon vous-même. Je n’ai personnellement pas (encore ?) essayé. Manipuler de la soude caustique me refroidit toujours. Des professionnels le font très bien !

Passer au shampoing solide

Shampoing solide Come Avant (disponible sur www.slow-cosmetique.com)
Shampoing solide Come Avant (disponible sur www.slow-cosmetique.com)

Les avantages sont les mêmes que pour le savon avec la petite spécificité qu’il vous faudra peut-être essayer plusieurs marques pour trouver celle qui convient à votre cuir chevelu.

Et concernant les cheveux et le cuir chevelu, si vous utilisez toujours des produits industriels et que vous avez les cheveux qui graissent vite : c’est normal. Votre cuir chevelu produit du sébum en réaction à l’agression provoquée par le shampoing classique. Il faudra aussi un peu de temps pour réguler la production de sébum. Ne désespérez pas : vous vous adapterez aux shampoings plus doux et vous arriverez certainement à réduire la fréquence de lavage (économies d’eau non négligeable quand on a les cheveux longs…).

A ce propos, pour celles et ceux qui auraient envie de réduire fortement le nombre de lavages des cheveux, allez jeter un coup d’œil à l’article d’Antigone XXI concernant le « no poo ».

Arrêter le dentifrice à paillettes bleues…

Dentifrice solide à recharge Pachamamaï (disponible sur www.boutiquezerodechet.com)
Dentifrice solide à recharge Pachamamaï (disponible sur www.boutiquezerodechet.com)

Le dentifrice, sujet tellement vaste que je lui ai dédié un article complet.

Mais pour résumer, vous pouvez :

  • Le faire vous-même. C’est franchement simple, vous trouverez une recette dans l’article mentionné ci-dessus et ça ne revient pas cher du tout.
  • L’acheter tout fait en version poudre ou solide : on en consomme moins qu’en tube ! Donc même si la petite boite est un peu plus chère, on retombe sur nos pieds. Il en existe en bâtonnet, en pastilles à mâcher, en boite avec recharges… l’embarras du choix 🙂

Utiliser un déo écolo

Endro, le déo made in France
Endro, le déo made in France

Pour ceux qui me suivent, vous savez que c’est par là que j’ai commencé. Le déo c’est un produit qu’on met sur la peau et qu’on n’enlève pas avant la douche suivante ! Autant avoir un produit sain !

Là aussi, je partage avec vous mes 2 recettes préférées dans un article sur la question. Si vous n’avez pas envie de le faire vous-même (ou pas le temps même si c’est rapide !), de nombreuses marques françaises en proposent maintenant en stick (avec tube en carton !), en baume en pot en verre (recyclable à l’infini), avec bicarbonate ou sans pour les peaux sensibles… franchement, rien de plus simple. Ils sont disponibles dans votre boutique bio préférée ainsi que dans les magasins en ligne.

Passer aux lingettes lavables

Les lingettes lavables, des alternatives aux cotons à démaquiller
Les lingettes lavables, des alternatives aux cotons à démaquiller par Les Bricoles de Gwenn

Longtemps, j’ai aussi utilisé des cotons à usage unique pour le nettoyage quotidien de mon visage, pour me démaquiller, pour désinfecter un « bobo » et autres. Quelle quantité de coton blanc dans la poubelle !

Stop aux objets à usage unique ! Une lingette lavable fait aussi bien l’affaire. Enfin, plusieurs lingettes le temps de les laver, avec le linge dans la machine à laver. Et non, ça n’ajoute pas de tâche ménagère en plus.

Où trouver des lingettes ?

  • Vous pouvez les coudre vous-même : un côté plus doux, un côté plus absorbant. Vous trouverez facilement des tutos sur le net et c’est accessible aux débutants en couture.
  • Utiliser des gants de toilette : eh oui ! Pour débarbouiller le visage, ça marche aussi !
  • Acheter des lingettes dans leur joli panier assorti : ok, c’est joli. Sélectionnez un artisan local qui utilise du tissu bio avec les labels qui vont bien.

Abandonnez les coton-tiges à usage unique et adoptez un oriculi

l'oriculi, une alternative au coton tige
Oriculi, Lamazuna

Si vous aussi vous êtes un ou une maniaque du récurage de conduit auditif… Vous savez que c’est pas bon pour vos oreilles mais vous ne pouvez pas vous en passer… Et vous voyez ces petits objets ouatés envahir la poubelle de la salle de bain ?!

Des alternatives existent !

Au final, j’utilise un oriculi en bambou. Il sera compostable en fin de vie. Pour les autres options, rendez-vous ICI.

Adoptez une huile corporelle

Un produit pour se démaquiller ? De l’huile !

Besoin d’une crème pour la peau sèche de vos gambettes ? De l’huile !

Pointes sèches sur vos longueurs ? un peu d’huile !

Protéger vos mains du froid de l’hiver ? Encore un peu d’huile !

Elle est multi-usage et remplace de nombreux tubes et flacons.

Comment la choisir ? Idéalement bio, première pression à froid et origine France. Pour savoir quelle huile végétale conviendra à votre type de peau, un récapitulatif se trouve dans l’article comment faire sa crème hydratante.

Avoir une salle de bain zéro déchet, c’est possible ! Voici 7 astuces essentielles pour réduire les déchets produits dans votre salle de bain.
Cet article vous plait, diffusez le sur Pinterest!

Alors, vous êtes prêts à adopter ces essentiels pour une salle de bain zéro déchet et à vous débarrasser de votre petite poubelle ? Si certains produits de votre salle de bain vous résistent, laissez un commentaire et nous trouverons une solution ensemble !

Isabelle, du blog UPPLP
Isabelle
 

Fondatrice et rédactrice du blog Un Pas Pour La Planète, le blog qui vous aide à réduire vos déchets et à contribuer à la protection de l'environnement. Concernée par la nature et la pollution depuis mon jeune âge, je souhaite vous aider à changer votre façon de vivre, améliorer votre quotidien tout en prenant soin de la planète que nous laisserons à nos enfants.

Suivez les commentaires de cet article
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire!x
()
x