Un déodorant bio et zéro déchet

Voici un DIY facile pour faire votre déo maison

Avez-vous déjà lu la composition d’un déodorant ? Oui, et vous n’y avez rien compris ? Voici une recette de déo bio, zéro déchet, efficace et pas cher !

Et si vous n’avez pas envie de lire, cet article est une transcription d’une vidéo que vous pouvez trouver ICI.

Et si vous voulez juste savoir le comment et pas le pourquoi, allez directement au point 3 !

1-    Pourquoi faire son déo soi-même ?

Un déodorant sain…

envie de slow cosmétique?

Peu après la naissance de mon fils, j’ai commencé à faire attention aux cosmétiques que j’utilisais. D’ailleurs, c’est à cette époque, que j’ai testé le « no poo », c’est-à-dire l’entretien des cheveux sans shampoing conventionnel. Un vrai fiasco pour ma part. Mais ce n’est pas le sujet du jour.

Donc avant même de me poser des questions concernant les déchets produits par mon déo et ce flacon que je jetais tous les mois, je me suis préoccupée de ma santé en excluant l’aluminium de ma peau. Moi qui ne jurais que par le « zéro trace blanche qui pique pas après rasage », j’ai testé une recette faite maison qui m’a changée la vie.

Un antitranspirant respectueux de la peau

Revenons-en à la composition du déo industriel. Que trouve-t-on dedans ?

Un anti-transpirant

Ne pas sentir mauvais en société, cela me semble normal. Mais pourquoi bloquer toute transpiration ?

Transpirer est un phénomène physiologique normal, surtout quand il fait chaud. Quand on stresse aussi… Pourquoi bloquer le fonctionnement normal du corps qui aide à réguler la température ?

Les antitranspirants habituellement utilisés sont :

  • Les sels d’aluminium : il en existe plusieurs avec des noms plus ou moins complexes. Le problème est qu’il y a une suspicion de lien entre l’utilisation de sels d’alu et du cancer du sein. Suspicion et lien, ça ne veut pas dire qu’il y a un lien de cause à effet mais appliquons un principe de précaution.
  • La pierre d’alun : au début on se dit « cool, c’est naturel ! ». Mais ce qui est naturel n’est pas forcément bon. Devinez ce que contient la pierre d’alun … de l’aluminium !

Des conservateurs :

Les Parabens ! Le rôle de ces molécules est d’assurer la stabilité du déo avec notamment des propriétés antibactériennes. Le problème des parabens est que ce sont des perturbateurs endocriniens en lien avec les œstrogènes (hormones féminines). Donc là aussi, par principe de précaution, on les évite.

Un déo plastic free (sans plastique) et pas cher :

Vous allez le voir avec les ingrédients, cela ne coûte vraiment pas cher. On peut les acheter dans des contenants en verre ou en carton donc cela permet de les recycler.

Un petit point éthique sur l’huile de coco :

préférez une production bio et éthique

L’huile de noix de coco est de plus en plus utilisée dans nos contrées, autant en cuisine qu’en cosmétiques faits-maison. La quantité de cette huile utilisée dans les pays occidentaux a tellement augmenté que l’impact environnement commence à être aussi inquiétant que celui de l’huile de palme. Donc afin de s’assurer d’une agriculture respectueuse de l’environnement (qui ne pratique pas la déforestation), qui paie correctement les agriculteurs et travailleurs, privilégiez l’achat d’huile de coco issue du commerce équitable et avec un label bio. Et ne l’utilisez que lorsque vous n’avez pas d’alternative donc plutôt pour les cosmétiques.

2-    La recette de déo qui marche bien : des ingrédients naturels et sains

Le bicarbonate

Oui, encore lui.

Prenez le même que pour le dentifrice. Ici c’est son effet antibactérien qui sera utilisé afin de réduire les odeurs… Comme pour le dentifrice, choisissez le bicarbonate en poudre fine pour gagner en efficacité et en confort à l’application du déo. D’ailleurs, vous pouvez l’utiliser seul. C’est ce que font certaines personnes.

L’huile de noix de coco :

C’est aussi son effet antibactérien qui est intéressant. De plus, elle est solide en dessous de 25 degrés ce qui permet d’obtenir une texture crémeuse qui facilite l’application.

De la fécule :

De la fécule de pomme de terre ou de maïs feront l’affaire. Vous verrez certainement des recettes avec de l’Arrow root mais honnêtement, bon courage pour en trouver. La Maizena ira bien. La fécule servira d’absorbant pour un petit effet anti-transpirant.

Les huiles essentielles (en option):

Les HE peuvent être utilisées en cas de besoins spécifiques. Par exemple, l’HE de Palmarosa est un régulateur de la transpiration, la lavande peut être apaisante.

Evidemment, vous éviterez les HE pendant la grossesse et l’allaitement.

Remarques sur la pollution : il y a régulièrement des débats sur l’effet polluant des HE. Evidemment, vous n’allez pas vider le flacon directement dans la rivière du coin car ce serait toxique pour les espèces aquatiques. Utilisez-les avec précaution et en quantités minimales efficaces. Et ce serait toujours mieux que de déverser des parabens dans les eaux usées.

De la cire végétale (de Candelila par exemple) ou d’abeille (en option) :

La cire permettra d’avoir une texture plus épaisse pour l’été ou encore pour faire un stick.

3-    Comment fabriquer le déo :

Les ingrédients, en quelles quantités ?

Voici un DIY facile pour faire votre déo maison
  • Huile de noix de coco: 100g
  • Bicarbonate de soude (très FIN) : 60g
  • Fécule (Maïs ou pomme de terre) : 40g
  • Huiles essentielles (optionnel et ne pas en mettre pendant la grossesse et l’allaitement): 10 gouttes
  • Cire bio (végétale ou d’abeilles) : 10g
  • Un pot : en verre ou en métal, un moule à muffin ; un stick recyclé bien nettoyé.

Remarque : mon expérience du « roll » :

J’avais gardé un roll que j’ai rempli de déo sans cire. Bon eh bien, ça n’a pas marché : l’huile a fuit (c’était l’été) et le bicarbonate, même fin, a bloqué le roll. Bof bof.

Comment on fait ?

  • Faire fondre l’huile de coco au bain marie
  • Y ajouter la cire et bien mélanger jusqu’à obtention d’un mélange homogène
  • Ajouter ensuite la fécule et le bicarbonate petit à petit en mélangeant en permanence
  • Terminer en ajoutant les HE
  • Verser dans votre contenant !
Envie de produits sains? Envie de slow cosmétique? Et envie d'un déo efficace? Voici une recette.

Vous avez aimé cet article, partagez-le !
Voici un DIY facile pour faire votre déo maison

Avez-vous déjà essayé de faire votre déo vous-même ? Racontez-moi vos essais en commentaire, c’est toujours un plaisir de vous lire.

Isabelle
 

Fondatrice et rédactrice du blog Un Pas Pour La Planète, le blog qui vous aide à réduire vos déchets et à contribuer à la protection de l'environnement. Concernée par la nature et la pollution depuis mon jeune âge, je souhaite vous aider à changer votre façon de vivre, améliorer votre quotidien tout en prenant soin de la planète que nous laisserons à nos enfants.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivez les commentaires de cet article  
Me notifier des