3

5 Trucs pour faire la vaisselle en mode zéro déchet

Faire la vaisselle de façon efficace, écologique, et zéro déchet tout en faisant des économies ? Voici 5 trucs pour y parvenir.

Faire la vaisselle sans produire de déchet, sans produit toxique et de façon efficace, c’est tentant. J’ai testé pas mal de solutions ces derniers mois et je vous présente comment je m’y prends à l’heure actuelle pour faire la vaisselle au naturel !

Petite précision avant de commencer…

Avant de vous donner mes trucs pour faire la vaisselle, je tiens à préciser que je n’ai pas de lave-vaisselle. Je suis locataire et ça ne rentre pas dans la cuisine. C’est bien dommage car (je déteste faire la vaisselle) cela permettrait de faire des économies d’eau

Du coup, je n’ai pas de recette de poudre ou pastilles pour le lave-vaisselle qui soit validée … Si l’un ou l’une d’entre vous a LA recette, celle qui lave sans laisser de traces blanches à vie sur les verres, n’hésitez pas à la partager en commentaire. La communauté UPPLP qui a un lave-vaisselle vous sera éternellement reconnaissante.

Faire la vaisselle de façon efficace, écologique, et zéro déchet tout en faisant des économies ? Voici 5 trucs pour y parvenir.

Maintenant passons aux choses sérieuses, ou disons manuelles, car même si vous avez (veinard) un lave-vaisselle, il y a toujours des casseroles, plats ou mini-vaisselle minute qui ont besoin de passer entre vos mains.

1- Les éponges

Je ne vais pas trop entrer dans le détail des éponges ici car j’y ai déjà dédié un article et une vidéo.

Ainsi actuellement, j’utilise des tawashis pour faire la vaisselle. Le tissu choisi à son importance. J’en ai 2 en ce moment :

Faire la vaisselle de façon efficace, écologique, et zéro déchet tout en faisant des économies ? Voici 5 trucs pour y parvenir.
  • Le rouge, fait avec les manches d’un tee-shirt, a un bon pouvoir absorbant, il est utile pour la petite vaisselle qui n’a pas besoin d’être récurée. Et aussi pour essuyer la table après manger.
  • Le bleu marine, fait avec des chaussettes avec des fils argentés. Les fils en question lui procurent un effet « gratounette » assez pratique pour enlever les taches de thé dans les tasses. Top aussi pour un petit coup de nettoyage de l’évier avec la pierre magique.

Donc le tawashi a sa place chez moi.

Et la gratounette ?

Pour les adeptes de la gratounette abrasive verte (qui laisse s’échapper malheureusement des particules de plastique, il est aussi possible d’en fabriquer une.

Pour cela, il y a la version au tricot avec du sisal que vous retrouverez sur le site de Melicoop.

C’est réalisable aussi au crochet, plus facile d’abord que le tricot à mon goût.

2- Les brosses

Brosse à tête remplaçable (La Droguerie Ecolo)

Je ne vais pas vous apprendre à faire la vaisselle… Chacun sa méthode.

Ceci dit, j’ai découvert les brosses assez tardivement. Et quand on fait toute sa vaisselle à la main, on finit par avoir la peau qui tire… Et c’est là que j’aime utiliser la brosse avec un manche car elle réduit l’exposition de ma peau aux détergents, aussi naturels soient-ils.

Et du coup, cela m’évite de porter les fameux gants Mappa roses…

Côté brosses, le plus naturel est d’utiliser une brosse en bois avec des poils en fibre végétale (totalement biodégradable). De plus en plus de modèles ont la tête rechargeable, comme les brosses à dents, ce qui permet d’économiser le manche.

Attention, il faut bien entretenir si on ne veut pas voir ladite brosse s’abîmer trop vite au contact de l’eau. Huile le manche régulièrement pour le nourrir est une bonne précaution. Suspendre la brosse pour qu’elle sèche entre deux vaisselles est clairement indispensable.

Maintenant qu’on a de quoi frotter, passons au liquide vaisselle !

3- Le liquide vaisselle fait maison

Pourquoi faire son liquide vaisselle soi-même ?

Une fois de plus, comme pour tous les produits d’entretien, la composition est souvent douteuse. J’ai toujours été étonnée de voir écrit « moins de 5% d’agents de surface anioniques » et rien d’autre… composition mystère !

Le fait est qu’on y trouve des substances irritantes et également allergènes, notamment côté parfum (c’est ce que signifie le pictogramme point d’exclamation sur le flacon). Par exemple, quand ça sent le citron, il y a du limonène qui est allergène… Il faut aussi se rééduquer au fait que si ça sent rien, c’est quand même propre…

Sur un flacon, je suis aussi tombée sur un « Rincer en cas de contact avec les denrées alimentaires ». Donc oui, il faut bien rincer la vaisselle, logique, me direz-vous… mais inquiétant pour du contact alimentaire au final.

Essayons donc des produits plus sains.

Recette de liquide vaisselle maison

Ingrédients :

  • 500ml d’eau tiède
  • ½ verre de savon noir liquide
  • 2 càs de bicarbonate de soude

Mélanger le tout, verser dans un flacon et voilà.

Retour d’utilisation :

J’ai essayé plusieurs recettes et c’est la moins « pire » avec peu d’ingrédients.

Je le trouve peut-être trop liquide et du coup, on en met beaucoup. Cela lave bien mais comme toujours avec le savon noir : il faut bien rincer sinon il restera un film sur la vaisselle.

Les avantages : peu d’ingrédients, simple à réaliser et le passage à cette version est simple à faire car il suffit de réutiliser le récipient de votre ancien liquide vaisselle industriel. Il est assez économique également.

4- Le liquide vaisselle bio en vrac

Faire la vaisselle de façon efficace, écologique, et zéro déchet tout en faisant des économies ? Voici 5 trucs pour y parvenir.
A gauche, un vieux flacon de liquide vaisselle industriel accueille les recharges de liquide en vrac, au milieu la savonnette pour les mains et à droite le gros bloc de savon de Marseille.

C’est une option intéressante si le fait-maison ne vous a pas convaincu. J’utilise cette option très régulièrement. Il faut être honnête : cette version est le top du dégraissant. Imaginez le fond d’un plat bien gras… Rien ne vaudra le liquide en question avec de l’eau chaude.

De plus en plus de magasins en vrac ou bio proposent du vrac pour les produits ménagers. Profitez-en !

5- Le plus simple : le savon de Marseille en bloc

Savon de Marseille (Marius Fabre)

Donc, comme dit, je garde le liquide vaisselle en vrac pour « les cas désespérés ». Au quotidien, j’utilise tout simplement un bloc de savon de Marseille.

J’ai longtemps lorgné les recettes de  « cake vaisselle » mais certains ingrédients m’ont freinée et notamment le SCI. C’est un tensio-actif, certes efficace, qui fait mousser (qu’on retrouve aussi dans les recettes de shampoing solide que je ne fais pas, pour la même raison). Ce fameux SCI est dérivé de l’huile de coco, n’est donc pas local. Il faut le commander en ligne et il est dans des sachets en plastique. Je cherchais donc une autre solution… Donc pas de cake vaisselle dans ma sélection.

En fait, le bloc de savon de Marseille joue le rôle de cake vaisselle.

Je prends le gros bloc vert (sans glycérine qui encrasse les canalisations), il trône maintenant sur le bord de l’évier.

Au moment de faire la vaisselle, je mouille la brosse ou le tawashi, je frotte le savon. Ça mousse et je frotte la vaisselle. Opération à répéter jusqu’à la dernière petite cuillère.

Ensuite il est important de bien rincer afin d’éviter un film gras sur la vaisselle et hop, c’est propre 😊

Cet article vous est utile, partagez-le!

Voilà comment faire la vaisselle zéro déchet. En tous cas, c’est comme ça chez UPPLP. Et vous, quelles sont vos astuces quotidiennes ? Partagez-les en laissant un commentaire sous l’article.

Isabelle, du blog UPPLP
Isabelle
 

Fondatrice et rédactrice du blog Un Pas Pour La Planète, le blog qui vous aide à réduire vos déchets et à contribuer à la protection de l'environnement. Concernée par la nature et la pollution depuis mon jeune âge, je souhaite vous aider à changer votre façon de vivre, améliorer votre quotidien tout en prenant soin de la planète que nous laisserons à nos enfants.

Suivez les commentaires de cet article
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
plus anciens
plus récents
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fbaves
Fbaves

Cake vaisselle avec une brosse
C’est le top

christelle PAQUEREAU
christelle PAQUEREAU

Bonjour,
J’utilise des éponges lavables pour la table et le plan de travail. Je fais la vaisselle avec le savon de Marseille, c’est le top. Quand c’est très gras, vous frottez une première fois avec la brosse et le savon on rince bien le tout (même la brosse) on recommence et le plat n’est plus gras. J’adore et super économique.

3
0
Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire!x
()
x