Le bees wrap, l’emballage à la cire d’abeille

Le bees wrap: l'alternative aux films alimentaires étirable et à l'aluminium. Voici deux façons de le fabriquer plus quelques conseils...

Alternative aux emballages jetables ou fausse bonne idée ?

Le bees wrap, cet emballage en tissu ciré, fait figure de proue dans la liste des objets zéro déchet qu’il faut avoir pour bien entrer dans la démarche. Il n’est pas dans ma liste des objets zéro déchet qui sont inutiles mais faut-il vraiment en avoir ? Comment le fabriquer ? Où l’acheter si on n’a pas envie, le temps de le faire soi-même ?

Qu’est-ce qu’un bees wrap ?

De l’anglais « bee » signifiant abeille et « wrap » emballage, c’est donc un emballage en tissu enduit de cire d’abeille.

De différentes tailles et couleurs, il vient remplacer les films alimentaires étirables et l’aluminium en mettant de la gaité dans nos cuisines et paniers repas. Il est donc utilisé pour emballer les aliments pour leur conservation ou leur transport.

Par contre il ne remplacera pas l’aluminium pour vos papillotes au four car la cire fondrait au passage et je ne veux même pas voir l’état du tissu en fin de cuisson…

A quoi sert le bees wrap

On peut donc l’utiliser pour :

  • Recouvrir des plats, saladiers, bols qui vont au frigo (entre nous, une assiette sur un saladier ou un bol fait aussi l’affaire)
  • Emballer directement des aliments : fruits, légumes coupés
  • Emballer un sandwich, le goûter des enfants (en leur expliquant bien qu’ils doivent le rapporter à la maison).

Restriction d’usage ?

Il est souvent déconseillé d’emballer de la viande ou du poisson crus car on ne peut pas le nettoyer à une température suffisamment élevée pour garantir une hygiène parfaite pour ce genre de produits.

D’ailleurs, comment est-ce qu’on nettoie un bees wrap ?

Il suffit de le passer sous l’eau froide ou légèrement tiède pour retirer les restes d’aliments et autres miettes. Un petit coup d’éponge ou de brosse et c’est réglé.

Ensuite, laissez-le sécher avant de le plier et de le ranger pour un prochain usage.

Ne le passez pas sous l’eau chaude qui fera fondre la cire et réduire drastiquement la durée de vie de votre emballage.

Comment fabriquer un bees wrap

Le bees wrap: l'alternative aux films alimentaires étirable et à l'aluminium. Voici deux façons de le fabriquer plus quelques conseils...

Maintenant que vous savez à quoi ça sert, vous avez peut-être envie d’en avoir aussi. Vous pouvez les acheter en boutique bio, sur internet mais le prix vous encouragera certainement à mettre la main à la pâte.

Ceci étant, fabriquer un bees wrap est tout un art et en acheter un permettra certainement d’avoir le fruit du travail du fabriquant à savoir le bon choix de tissu et de cire pour avoir un produit suffisamment souple et pliable pour permettre une bonne étanchéité.

Si vous n’êtes pas trop regardant, c’est parti pour une fabrication maison !

Ingrédients pour fabriquer un bees wrap :

Du tissu :

du tissu pour des bees wrap

On préfèrera un tissu réutilisé pour donner une seconde vie à celui-ci. Economie circulaire, quand tu nous tiens. Le tissu doit supporter la chaleur de la méthode de fabrication et permettre un contact avec la nourriture. Un tissu naturel comme du coton fera bien l’affaire. Ses fibres absorberont bien la cire.

Découper votre tissu à la taille qui convient pour l’usage prévu. N’hésitez pas à vous servir de vos plats pour prendre la bonne mesure en prévoyant une marge de 2-3 cm de chaque côté. Pour un côté plus décoratif, vous pouvez utiliser des ciseaux crantés. Sinon ne vous inquiétez pas, la cire amalgamera les fibres et votre tissu ne s’effilochera pas outre mesure.

Préparer des carrés ou des rectangles permet d’emballer et recouvrir un peu tout : du sandwich au saladier en passant par un plat à gratin…

La couleur du tissu :

J’aurai bien aimé qu’on m’en parle la première fois…

Si vous utilisez de la cire d’abeille, elle est donc jaune. Je vous conseille donc d’éviter les tissus clairs qui vont se teinter de jaune et donner des couleurs douteuses.

Par exemple, mon premier bees wrap a été fait avec du coton bleu clair : bleu + jaune = vert, mais un vert un peu « pisseux », vous me pardonnerez l’expression. Et je ne vous le montrerai pas…

De la cire :

Comme le nom de l’emballage l’indique, de la cire d’abeille. Ceci dit, de la cire végétale (cire de candelila, cire de soja…) fait aussi l’affaire. Les experts dont je parlais plus haut font un savant mélange pour obtenir la texture idéale.

Pour ma part, je fais avec ce que j’ai déjà dans mes placards. Ma cire d’abeille sert déjà à la préparation du déo et de la crème hydratante alors je continue avec. (Le jour où je finis mon stock, j’étudierai plus en détail les cires végétales).

La toute première fois, je me rappelle même avoir sacrifié une bougie à la cire d’abeille (le modèle roulé alvéolé…) 😀

Pour la quantité de cire, je ne pourrais pas être précise car ça dépend de l’épaisseur du tissu et de sa capacité à absorber la cire fondue.

Information concernant la cire d’abeilles

prélever la cire des abelles

Je ne vais pas aborder ici le fait qu’elle soit d’origine animale. Si on est en démarche vegan, l’utilisation de cire végétale sera toute indiquée.

Je voulais juste faire un point sur la cire d’abeilles car des informations circulent sur les réseaux sociaux : elles mentionnent notamment qu’utiliser la cire dans nos cosmétiques prive les abeilles de cette cire. Et surtout que les apiculteurs n’en ont pas assez. Donc il faudrait arrêter d’en acheter.

J’ai donc discuté la question avec un apiculteur sur un stand de vente de miel local.

Il a été très étonné de ma question et n’était pas au courant d’une quelconque pénurie.

Il m’a expliqué que la cire est prélevée sur les rayons au moment de la récolte de miel. Lui, fait sa récolte à la main mais d’autres utilisent un procédé thermique pour la faire fondre. Une fois le miel séparé de la cire, la cire est (dans son cas) envoyée à une entreprise locale qui la fond et refait des rayons pour la ruche la saison suivante. Seuls les excédents sont vendus pour faire des bougies ou autres…

La morale de tout ça : n’hésitez pas à discuter avec les producteurs, voire à vous fournir directement auprès d’eux pour connaître l’éthique des produits que vous utilisez.

Du papier cuisson :

Aussi appelé papier sulfurisé. Il existe maintenant en version compostable.

Son rôle est de protéger vos équipements afin qu’ils ne finissent pas plein de cire. Ce n’est pas très « zéro déchet » mais ledit papier peut-être conservé pour usage ultérieur. Ne le jetez pas systématiquement.

Pour la méthode au four, je ne m’en sers pas. Les résidus de cire au fond de ma plaque ne me dérangent pas mais chacun ses goûts.

Ensuite, il y a donc 2 méthodes :

Technique du four

préparation de bees wrap au four
  • Allumez votre four à basse température (au-dessus de 65 degrés quand même)
  • Disposez du papier cuisson sur votre plaque.
  • Etalez bien à plat le tissu, il doit être plus petit que le papier cuisson
  • Saupoudrez de copeaux de cire
  • Enfournez et vérifiez l’étalement de la cire
  • S’il en manque un peu par endroit, rajoutez-en.
  • Sortez du four sans vous brûler et laissez refroidir (sur un fil, avec des épingles à linge…)

Technique du fer à repasser

  • Installez votre table à repasser ou sur une table avec une serviette éponge…
  • Allumez le fer à repasser
  • Installez une première feuille de papier cuisson
  • Etalez bien votre tissu
  • Saupoudrer de cire
  • Mettez un 2e papier cuisson, celui-ci protègera la semelle de votre fer à repasser
  • Puis appliquez le fer pour faire fondre la cire en étalant du milieu vers les bords.
  • Faites attention aux fuites de cire hors du papier cuisson
  • Puis retirer le papier cuisson et comme pour la méthode au four, laissez refroidir quelques minutes

Une technique meilleure qu’une autre ?

Je trouve la technique du four assez simple. J’aime bien quand c’est simple. Son petit inconvénient est peut être que la cire risque de ne pas être répartie de façon homogène et qu’on en mettra plus. Le bees wrap sera alors plus épais.

La technique au fer nécessite d’être prudent pour ne pas bousiller le fer à coup de cire. Mais elle permet de bien répartir la cire.

Au choix donc selon vos goûts et vos équipements.

Le bees wrap: l'alternative aux films alimentaires étirable et à l'aluminium. Voici deux façons de le fabriquer plus quelques conseils...
Vous aimez cet article, partagez-le!

Et vous, avez-vous déjà fait des bees wrap ? Quelle est votre méthode ? Et quel est leur usage dans votre cuisine ?

Partagez-votre expérience en laissant un commentaire.

Isabelle, du blog UPPLP
Summary
Le bees wrap, l’emballage à la cire d’abeille
Article Name
Le bees wrap, l’emballage à la cire d’abeille
Description
Le bees wrap: l'alternative aux films alimentaires étirable et à l'aluminium. Voici deux façons de le fabriquer plus quelques conseils...
Isabelle G.
Un Pas Pour La Planete
Un Pas Pour La Planète
Publisher Logo
Isabelle
 

Fondatrice et rédactrice du blog Un Pas Pour La Planète, le blog qui vous aide à réduire vos déchets et à contribuer à la protection de l'environnement. Concernée par la nature et la pollution depuis mon jeune âge, je souhaite vous aider à changer votre façon de vivre, améliorer votre quotidien tout en prenant soin de la planète que nous laisserons à nos enfants.

Suivez les commentaires de cet article
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire!x
()
x