2

Comment prendre un lunch zéro déchet au travail

repas-au-travail-upplp

Notre alimentation est une des premières sources de déchets au quotidien. Ainsi, il faut agir à chaque repas en les pensant « zéro déchet ». Et tout ceci se complique quand on ne mange pas chez soi.

Voici quelques pistes pour repenser sa façon de prendre son déjeuner ou son « lunch » au travail.

1.    Apporter son propre repas

repas-au-travail-upplp

Unsplash.com

Apporter son repas au travail, présente de nombreux avantages, pour ne citer qu’eux :

  • Santé : vous l’avez préparé vous-même, vous savez donc ce que vous mangez. Adieu exhausteurs de goût, sucres, colorants et autres conservateurs douteux au nom imprononçable. De plus, en évitant les contenants en plastique, vous éviterez aussi la présence de substances émises par ces contenants, substances nocives pour la santé.
  • Déchets : nous allons y venir, avec un peu d’équipement, vous produirez très peu voire pas de déchet lors de ce repas. Pas de carton qui emballe une boite en plastique qui passe au four micro-ondes et qui contient un repas « traiteur » industriel à la texture bizarre accompagné de ses couverts jetables. Oui, nous y avons tous goûté pour dépanner…
  • Economies : clairement, en préparant son repas soi-même, les économies sont au rendez-vous, sauf si vous avez un restaurant d’entreprise particulièrement économique ou des tickets resto’.
  • Anti-gaspillage alimentaire : des restes de repas ? Mettez-les dans un bocal et gardez-les pour votre repas de midi au frigo ou au congélateur.

2.    Un kit pour mon repas au travail

Nous passons une bonne partie de nos journées au travail, alors au-delà des avantages ci-dessus à apporter son propre repas, il faut aussi que ce soit un moment de pause agréable. Que mettre dans son sac à lunch ?

Une boite en Inox

boite-lunchbots-duo-inox

Les boites à lunch en inox sont des atouts : elles sont très solides et donc durables et surtout recyclables en fin de vie. Vous pouvez y glisser des sandwichs, des fruits ou autres sans risquer qu’ils ne soient écrasés pendant le transport.

Leur seul inconvénient, sauf sur quelques modèles particuliers, est qu’elles ne sont pas étanches. A réserver donc aux aliments non liquides.

Wraps à la cire d’abeille

beeswrap-bebe-au-naturel

 

Ils sont étanchéifiés par la cire d’abeille et restent assez bien en forme au pliage. Ils sont très utiles pour emballer les sandwichs. Mais ils ne protègent pas de l’écrasement.

Une boite en verre

boite-a-lunch-verre-ikea-upplp

Le gros avantage des boites en verre est leur forme qui permet de manger directement dedans, de réchauffer aux micro-ondes et en plus elles sont étanches ! Parfait pour y glisser une portion du repas de la veille, voire même cuisiner dedans. Elles passent au four (sans le couvercle), de quoi faire des gratins ou lasagnes en portion individuelle.

Leur inconvénient est qu’elles ont presque toujours un couvercle en plastique, à retirer pour le réchauffage.

Et les boites en plastique ?

Nos chers Tupperware et autres marques de boites de conservations tentent de faire des efforts quant à l’émission de bisphénol notamment. Il n’en reste pas moins que je vous déconseille de les utiliser si vous devez réchauffer votre repas. Si c’est une salade, pourquoi pas. Mais autant utiliser un contenant en verre, beaucoup plus sûr en termes de contaminants chimiques.

Un bocal, des bocaux…

lunch-box-bocal-upplp

Unsplash.com

Les bocaux, c’est l’idéal : ils sont étanches et en verre. Il n’y a donc pas de problème au réchauffage (enlever le couvercle s’il est métallique pour passer aux micro-ondes).

Il y en a de toutes les formes et tailles pour accueillir vos soupes, salades, pâtes, vinaigrette, yaourt…

Une bouteille ou une gourde en Inox

gourde-inox-sporty-gaspajoe

Gaspajoe

Comme les boites à lunch en Inox, les gourdes et bouteilles sont très durables. Je vous les conseille donc pour y mettre vos boissons favorites. Cela vous évitera de jeter des centaines de bouteilles en plastique chaque année.

De la vaisselle !

Cela apporte du confort pour une pause repas agréable : une belle tasse pour boire son café, des vrais couverts, voire une assiette pour manger et une serviette en tissu.

Ainsi, vous ne jetterez plus de couverts en plastique, de gobelet de la machine à café ni d’innombrables serviettes en papier.

 

Le tout se glisse dans un tote-bag en tissu et hop au frigo en attendant midi. Ainsi vous prendrez votre repas avec des contenants durables et vers une vie sans plastique « plastic free » !

Et vous, comment prenez-vous vos repas au travail ? Avez-vous des astuces zéro déchet pour votre pause-déjeuner ? Partagez-les en laissant un commentaire.

 

Isabelle
 

Fondatrice et rédactrice du blog Un Pas Pour La Planète, le blog qui vous aide à réduire vos déchets et à contribuer à la protection de l'environnement. Concernée par la nature et la pollution depuis mon jeune âge, je souhaite vous aider à changer votre façon de vivre, améliorer votre quotidien tout en prenant soin de la planète que nous laisserons à nos enfants.

2
Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivez les commentaires de cet article  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Brigitte
Invité
Brigitte

Bonjour Isabelle,
Merci bcp pour toutes ces infos. Je prépare depuis plusieurs mois déjà mes repas pour le travail. C’est bien plus économique et je sais ce que je mange !!
Je n’avais pas encore opté pour les bocaux et récipients en verre mais je vais les adopter.
Très belle journée,
Brigitte S