2

8 Astuces pour moins polluer au volant

conduite-souple-upplp

On sait que nos voitures polluent (gaz à effet de serre, particules, hydrocarbures…). Certains véhiculent polluent plus que d’autres. Et on ne peut pas forcément en changer tout de suite !

Et on ne peut pas non plus toujours prendre une alternative telle que le vélo ou les transports en commun pour tout.

Alors, comment faire avec la voiture qu’on a déjà pour limiter la pollution sortie de nos déplacements motorisés ? Voici 8 astuces à mettre en place tout de suite !

1.    Adopter une conduite douce et écolo

conduite-souple-upplpIl y a en effet quelques comportements qui font augmenter la consommation de carburant. Et si votre voiture consomme plus, elle pollue plus. Voici quelques conseils :

Soyez zen : il ne sert à rien d’accélérer fort, puis freiner d’un coup. La conduite sportive, c’est très bien sur les circuits, à l’occasion pour se faire plaisir en toute sécurité. Mais saviez-vous qu’une conduite sportive augmente en moyenne votre consommation de carburant de 40% ? Et donc la pollution qui va avec ? Alors roulons tout doux !

Respectez les limitations de vitesse, voire roulez plus doucement. En effet, en roulant moins vite, la voiture consomme moins et pollue moins. C’est pour ça que les limitations de vitesse sont baissées de 20km/h en cas de pic de pollution.

Roulez tranquillement le temps que le moteur chauffe en particulier l’hiver. C’est pendant les premiers kilomètres qu’il consomme le plus.

Conduisez en utilisant le bon rapport, la bonne vitesse (sauf si vous avez une automatique) et quand vous ralentissez, utilisez le frein moteur : votre voiture ne consommera pas plus.

2. Arrêter son moteur

Adieu légende urbaine ! Non, il ne faut pas laisser le moteur tourner à l’arrêt car le démarrage consomme beaucoup. C’est peut-être vrai sur un moteur froid mais pas à chaud.

En effet, le redémarrage d’un moteur chaud consomme autant de carburant que si vous l’aviez laissé tourner au point mort quelques secondes. C’est pour ça qu’il y a des systèmes « stop and start » sur les véhicules modernes. Alors quand on s’arrête pour attendre quelqu’un, on coupe le contact !

3. Bien entretenir sa voiture

entretenir-voiture-upplpUn véhicule mal entretenu peut produire jusqu’à 20% de pollution de plus que s’il était passé par le garagiste de façon régulière !

Pensez donc à faire la vidange, à faire changer les filtres etc. : votre voiture consommera moins et donc polluera moins.

4. Gonfler ses pneus

Pneus sous-gonflés = danger. Certes, mais saviez-vous qu’en cas de sous-gonflage de seulement 0,5bar, vous aurez une augmentation de la consommation de 2%  soit 58kg de CO2 par an en moyenne (selon les véhicule, ref. Ademe).

Pensez donc à vérifier la pression de vos pneus régulièrement et aussi à adapter leur pression en les gonflant un peu plus :

Quand le véhicule est très chargé

Quand vous circulez sur l’autoroute.

5. Enlever les barres de toit

coffre-de-toit-upplpÇa marche aussi pour le porte ski et le coffre de toit ! Enlevez-les dès que vous rentrez de vacances. Oui, même si vous retournez au ski le week-end prochain et que votre voiture va rouler pendant la semaine.

Pourquoi ? Parce qu’ils modifient l’aérodynamisme du véhicule qui se mettra à consommer plus pour rouler à vitesse équivalente. Mais ça, vous l’aviez certainement appris quand vous avez passé le code. Il était de question d’1L aux 100km de mémoire…

 

6. Eteindre la clim

clim-ou-pas-clim-upplp

Et rouler vitres ouvertes ? Euh, non ! Si vous roulez les vitres ouvertes, vous retombez dans le même cas que ceux qui laissent le coffre de toit sur la voiture. Question d’aérodynamisme donc.

Ceci dit, la climatisation fait augmenter la consommation de carburant de votre voiture d’environ 7% et jusqu’à 20% en ville par forte chaleur. De plus, le gaz de refroidissement utilisé par votre clim s’échappe régulièrement (c’est pour ça qu’on fait des recharges…) et contribue aux gaz à effet de serre. Bof bof.

Donc n’abusez pas de la climatisation. Bien sûr, s’il fait 38 degrés dehors, ne vous infligez pas un coup de chaleur. Utilisez votre climatisation de façon modérée dans ce cas (pas besoin de mettre l’habitacle à 18°C) et pensez peut-être à rouler tôt le matin à la fraîche ?

7. Limiter le chargement d’équipements électroniques

Allume-cigare ou prises USB, tous les moyens sont bons pour recharger votre smartphone, le GPS, votre batterie de secours, la glacière électrique… Stop ! C’est le moteur de votre voiture qui va fournir cette électricité en… consommant plus.

Alors limitez le chargement au strict nécessaire.

8. Laver votre voiture dans un centre spécialisé

laver-voiture-upplp

Oui, on se dit que si on ne la lave pas, on économise de l’eau. C’est vrai. Et que va-t-il se passer à la prochaine averse ?

Toute la pollution collée à nos véhicules s’écoule gentiment sur la route et dans les nappes phréatiques lorsqu’il pleut.

En lavant notre voiture on évite cela. Mais on ne lave pas sa voiture au jet d’eau dans sa cours. Cela consomme trop d’eau d’une part et cette eau polluée par filer dans le sol en partie au moins. Il semblerait même qu’un lavage « sauvage » de votre voiture chez vous soit passible d’une amende de 450€. Si si, le code de la santé public est assez clair dans son article L 1331-10 : « tout déversement d’eaux usées autres que domestiques dans le réseau public de collecte doit être préalablement autorisé par le maire ».

Bon, votre voisin ne devrait pas vous dénoncer. Mais, en allant dans une station de lavage pour voitures, les eaux sales issues du nettoyage iront dans un système de retraitement de l’eau avant de l’envoyer au tout à l’égout. De plus, les nettoyeurs haute pression et à rouleaux sont plus économes en eau que nous à la maison avec notre tuyau d’arrosage !!

moins-polluer-voiture

Alors, prêts à changer vos habitudes ? Par quoi allez-vous commencer ? Vidange ? Petit tour à la station-service pour vérifier la pression des pneus ?

Isabelle
 

Fondatrice et rédactrice du blog Un Pas Pour La Planète, le blog qui vous aide à réduire vos déchets et à contribuer à la protection de l'environnement. Concernée par la nature et la pollution depuis mon jeune âge, je souhaite vous aider à changer votre façon de vivre, améliorer votre quotidien tout en prenant soin de la planète que nous laisserons à nos enfants.

2
Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivez les commentaires de cet article  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Cecile
Invité
Cecile

Super article qui va me motiver à faire attention!
Je ne prenais pas l’aspect voiture en compte (elle est récente et je me disais c’est bon, je pollue pas trop). Je vais de ce pas appliquer tes conseils chère amie! Et partager ton article étincelant;-)