5 systèmes de filtration d’eau :

Vous voulez boir l'eau du robinet mais sa composition vous inquiète. Cet article compare 5 systèmes de filtration d'eau pour mieux choisir.

Lequel choisir pour dire adieu à l’eau en bouteille ?

Quel système de filtration d’eau utiliser ? C’est une question qui revient souvent quand on abandonne l’eau en bouteille : d’accord pour boire l’eau du robinet mais elle n’a pas bon goût.

On peut avoir des doutes sur la qualité de l’eau potable dans sa commune et avoir entendu tout le mal possible des carafes à cartouches… Que faire ? Filtrer son eau, voici comment !

Et pour ceux qui n’ont pas envie de tout lire, retrouvez toutes les caractéristiques de ces systèmes de filtration d’eau dans un tableau récapitulatif avec tous les détails: prix, fréquence de changement des filtres, ce qui est filtré, ce qui ne l’est pas…. dans un mini-guide rapide (pensez à vérifier dans vos courriers indésirables si vous ne le recevez pas rapidement):

Je veux mon mini-guide

Premièrement : l’eau de ma ville est-elle bonne ?

Vous voulez boir l'eau du robinet mais sa composition vous inquiète. Cet article compare 5 systèmes de filtration d'eau pour mieux choisir.

L’UFC que choisir met à notre disposition une carte de France interactive permettant d’évaluer la qualité de l’eau. Si vous voulez plus de détails sur la composition exacte, rendez-vous sur le site officiel où vous trouverez les informations pour votre commune.

Une fois que vous aurez le détail, vous pourrez choisir le système de filtration d’eau ou de purification adapté à vos besoins.

Quels systèmes avons-nous à notre disposition ?

Globalement les filtres vont utiliser 2 systèmes : le charbon activé ou des filtres au sens strict qui ne vont laisser passer que des particules de petite taille.

Le charbon activé

Le charbon est une substance naturelle microporeuse (il a plein de petits trous). Il peut ainsi filtrer de grands volumes et emprisonner chlore,  particules fines organiques, pesticides. Globalement il va bloquer les particules de petite taille jusqu’à 1 ou 2 nanomètre selon sa qualité.

Il peut également capturer les gaz ce qui lui confère de multiples usages de filtration comme celle de l’air en plus de l’eau.

La microfiltration

Imaginez un maillage fin, comme un filet vraiment très très fin dont les trous feraient moins d’un micromètre. C’est avec ce genre de filtre qu’on fait de la microfiltration.

Tout ce qui est plus gros que les mailles du filet reste dans le filtre pour ne laisser passer que les éléments plus petits.

Par exemple, avec de la microfiltration, les bactéries resteront bloquées alors que les molécules comme des pesticides passeront ainsi que des petits virus.

Si on voulait bloquer tout cela il faudra des filtres encore plus petits (nanofiltration) mais dans ce cas, l’eau met du temps à passer ce qui augmente le temps d’attente (oui, on a tous poiroté devant notre carafe Br***, eh bien, là, c’est encore plus long).

Et, si on combine le filtre à charbon et la microfiltration, on associe les qualités des deux systèmes. Un bon combo !

Quel système choisir ?

Si votre eau du robinet a une composition correcte mais qu’elle sent le chlore, remplissez une bouteille ou une carafe et le chlore s’évaporera spontanément et rapidement.

Sinon, il y a d’autres systèmes.

Le plus connu : la carafe filtrante

Je ne citerai pas de marque, nous la connaissons tous, la fameuse carafe en plastique, avec des filtres en plastique contenant du charbon. Ces fameux filtres sont à changer en moyenne une fois par mois sous peine d’avoir une carafe transformée en repaire à bactéries 😉 

Les filtres à charbon permettre d’avoir une eau contenant moins de chlore et de calcaire. Le charbon retient également le plomb et le cuivre.

Chaque cartouche ne peut filtrer qu’une centaine de litres d’eau. De plus, il est conseillé de les conserver un maximum de 4 semaines pour éviter la fameuse prolifération de bactéries.

Le hic dans ce système, c’est que les filtres ne sont pas recyclables… franchement dommage. Bonjour l’utilisation de plastique.

Ceci dit, si vous en avez une, rien ne vous empêche de continuer à vous en servir comme simple carafe sans filtre. Et si vous utilisez les filtres, faites bien attention à respecter la fréquence de remplacement.

L’étoile montante : les perles de céramique

Les perles de céramines (lesvertsmoutons.com) purifient l'eau
Perles de céramique (lesvertsmoutons.com)

Ces petites perles blanches font l’objet de plus en plus de discussion. Il fallait que je me penche sur leur fonctionnement…

Elles sont constituées d’un mélange d’argile et d’un ensemble de bactéries aux propriétés positives (plus de détails ici ). Le tout est chauffé à haute température et finit compacté sous forme de perles cylindriques.

On place des perles au fond d’une carafe d’eau pour bénéficier d’une eau plus pure.

Côté propriétés :

Elles favorisent l’évaporation du Chlore (qui s’évapore spontanément), limite la présence de calcium/calcaire dans l’eau, et… je cite « les éléments nocifs présents dans l’eau sont retenus par les anti-oxydants ».

De plus, la présence des bactéries auraient un effet positif sur la structure de l’eau.

Alors, bon, je vais laisser sortir mon côté suspicieux, ayant fait un peu de chimie et de biologie dans mon cursus : comment un anti-oxydant peut-il capturer une molécule ? Comment une bactérie cuite peut-elle être encore vivante pour avoir des effets bénéfiques ?

J’ai fait quelques recherches et je n’ai pas trouvé d’études scientifiques sur ces perles (ni sur les bâtons Binchotan ci-après) mais, bon, je suis ouverte d’esprit et si certains trouvent une amélioration dans le goût de l’eau, why not…

Ceci dit, il y a tout de même des choses que la science n’explique pas.

Un système venu du soleil levant : le charbon Binchotan

Le charbon Binchotan (levraibinchotan.com) purifie l'eau
Charbon de Binchotan (levraibinchotan.com)

Il s’agit de bâtons de charbons spécifiques car ils viennent du chêne de Holm (origine Japonaise) qui donne un charbon de haute qualité avec plus de micropores que la moyenne.

En le mettant dans l’eau, ce système va capturer les minéraux, les molécules polluantes indésirables et les métaux lourds.

Attention, comme tout système à charbon activé, il arrivera à saturation et il faudra le changer au bout de 3 à 6 mois.

Mais à l’issue de cette période, il est 100% biodégradable.

Petit bémol dans tout ça, il est livré en sachet étanche pour préserver sa stérilité. Donc cela produira un peu de déchets.

En termes d’utilisation, c’est ultrasimple : il suffit de mettre le ou les bâtons (selon le volume d’eau à traiter) directement dans la carafe. Une activation est nécessaire au premier usage et ensuite, il est utilisable pendant toute sa durée d’action en le laissant toujours dans l’eau.

Le système des fans de Bear Grylls : la paille de survie

Vous voulez boir l'eau du robinet mais sa composition vous inquiète. Cet article compare 5 systèmes de filtration d'eau pour mieux choisir.

Imaginez-vous au fin fond de la forêt tropicale, vous avez soif… Pas de souci, vous sortez votre paille filtrante et vous buvez directement dans la rivière en faisant attention à ne pas vous faire croquer par un anaconda qui passe par là. Oui j’ai beaucoup d’imagination. Mais la paille filtrante existe. La gourde filtrante aussi.

Ces dispositifs sont équipés de microfiltres qui bloquent les bactéries et vous permettent de rendre potable l’eau du lac ou de la rivière. Ceci dit, cela n’élimine que les bactéries. Les virus, pesticides et métaux lourds passeront entre les mailles du filet.

Sauf si vous avez choisi l’option avec filtre à charbon actif (seul les virus passeront mais pour les aventuriers, l’utilisation de pastilles stérilisantes résout apparemment le problème).

En tous cas, ces systèmes permettent de filtrer une très grande quantité d’eau (des milliers de litres) en microfiltration. Seul le filtre à charbon nécessite d’être changé plus fréquemment (tous les 100 litres, il y a de quoi faire quand on boit 2 litres par jour, peut-être plus dans la chaleur de la fameuse forêt tropicale 😉 ).

Le grand luxe : la filtration à gravité

Les systèmes de filtration d'eau Berkey, le top pour rendre l'eau potable
Gamme Berkey (Berkey.fr ; photo Le Survivaliste)

Alors, là, c’est la Rolls Royce de la filtration d’eau.

La marque phare de ce système est Berkey. Ils vendent principalement de grosses fontaines en Inox mais ils ont aussi des gourdes. Bref, il y en a pour toutes les tailles, la grande fontaine étant assez célèbre et manifestement pratique à la maison.

On appelle ce système filtration à gravité car c’est le poids de l’eau qui lui permet de passer à travers les filtres.

Oui, LES filtres. Il y en a plusieurs. On commence par un ou deux filtres à charbon. Et il y a également des systèmes de microfiltration qui capture notamment le fluor et l’arsenic.

Cette association élimine à peu près tout ce qui est nocif pour garder uniquement les minéraux bons à la santé.

C’est pas pour rien que la Croix Rouge utilise utilise ces systèmes de filtration d’eau lors de ses missions humanitaires !

Bon par contre, qui dit Rolls Royce de la filtration, dit prix haut de gamme. Pour un volume familial, vous ne vous en tirerez pas pour moins de 200€.

Sauf si… vous êtes bricoleur. En effet, vous pouvez manifestement le construire avec vos petites mains. Certains l’ont fait et partagent leur méthode. (ça fait un peu survivant de la fin du monde, je vous parlerai de collapsologie bientôt d’ailleurs… mais ne psychotons pas trop).

Vous voulez boir l'eau du robinet mais sa composition vous inquiète. Cet article compare 5 systèmes de filtration d'eau pour mieux choisir.
Cet article vous a plu, partagez-le!

Bilan: choix du système de purification d’eau

Voilà, je pense avoir fait le tour de ce qui existe sur le marché. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à partager en laissant un commentaire.

Et pour vous aider à choisir, retrouver toutes les caractéristiques de ces systèmes de filtration d’eau dans un tableau récapitulatif avec tous les détails: prix, fréquence de changement des filtres, ce qui est filtré, ce qui ne l’est pas….

Ce mini-guide est téléchargeable ci-dessous et pensez à vérifier dans vos courriers indésirables si vous ne le recevez pas rapidement:

Je veux mon mini-guide

Pour ma part, je bois l’eau du robinet. L’option de filtre à gravité m’intéresse franchement mais pour l’instant, il faut être honnête : je suis freinée par le prix. Je vais étudier les tutos… Et vous, quelle est votre système favori de filtration d’eau?

Isabelle
 

Fondatrice et rédactrice du blog Un Pas Pour La Planète, le blog qui vous aide à réduire vos déchets et à contribuer à la protection de l'environnement. Concernée par la nature et la pollution depuis mon jeune âge, je souhaite vous aider à changer votre façon de vivre, améliorer votre quotidien tout en prenant soin de la planète que nous laisserons à nos enfants.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivez les commentaires de cet article  
Me notifier des