Pouvons-nous encore manger du poisson?

Pouvons-nous encore manger du poisson?

Vous aussi, vous avez peut-être grandi avec la voix de votre maman qui vous disait de manger du poisson. « C’est bon à la santé, c’est plein d’acides gras ». C’était peut-être vrai il y a une trentaine d’années quand j’étais petite, et encore…

De plus, cela pourrait être une alternative à la viande dans un régime flexitarien. Fausse bonne idée?

Et la question se pose donc : pouvons-nous encore manger du poisson ?

Cet article est une transcription d’une vidéo que vous pouvez voir ICI si vous n’avez pas envie de lire aujourd’hui …

Le poisson sauvage

Impact des méthodes de pêche

Protégeons l'environnement marin: arrêtons de manger du poisson

Quand j’ai commencé à faire mes courses moi-même, quand j’étais étudiante, je me suis dit que j’allais arrêter de manger du poisson sauvage. Pourquoi ? Parce que je trouvais que la pêche industrielle et notamment le chalutage abiment les fonds marins et je ne voulais pas contribuer à cela.

Pollution des mers

Et, par la suite, il a été question de pollution aux métaux lourds en particulier dans la chair des poissons de Méditerranée, d’où je viens.

Donc, ne voulant pas m’empoisonner en mangeant des métaux lourds. Ne voulant pas non plus vider les océans de leurs poissons et abîmer l’environnement des animaux marins, j’ai arrêté d’acheter du poisson sauvage.

D’ailleurs, petit chiffre :

Saviez-vous que pour 1kg de poissons sur l’étalage du poissonnier, il faut compter 6kg de poissons pêchés dont 5 rejetés morts à la mer ?

Ainsi, ne mangeant plus de poisson sauvage, il nous reste le poisson d’élevage…

Le poisson d’élevage

Alors, si on souhaite acheter du poisson à un tarif abordable, on va se tourner vers des poissons issus d’élevage intensif. Et le bilan n’est pas spécialement bon du tout même si, au début, on peut se dire « cool, il n’est pas prélevé dans la nature » …

La pollution des fermes piscicoles

Devons-nous continuer à vider les océans?

J’ai commencé à m’intéresser à ces poissons-là le jour où j’ai vu un reportage sur les élevages de saumon en Norvège. Et là, cela m’a complètement dégoûtée. En effet, dans ces élevages, les poissons grandissent. dans des fermes piscicoles en surpopulation. Ils sont donc très nombreux dans de petits espaces. Cela ne doit pas être idéal côté bien-être animal d’une part. Et d’autre part, les environs de ces fermes se retrouvent fortement pollués ce qui engendre des catastrophes environnementales dans ces régions.

Les conditions d’élevage du poisson

De plus, dans le cadre de surpopulation, il y a un fort risque que les poissons attrapent des maladies, en particulier des poux. Pour lutter contre ces infestations, les éleveurs utilisent de nombreux antiparasitaires en très grandes quantités qui se trouvent être toxiques.

Pouvons-nous encore manger du poisson?

Si on regarde les normes européennes, les quantités utilisées sont autorisées. Mais quand on entend que les autorités norvégiennes déconseillent complètement aux femmes enceintes de consommer ce saumon, on se pose des questions sur ce qui est importé.

Ma conclusion a été de ne plus en manger pour ma santé.

Donc si on souhaite consommer des poissons industriels, on va se retrouver avec une forte pollution de l’environnement et un poisson qui n’est pas forcément bon à la santé du fait de la présence de toxiques.

Alors, quelle solution avons-nous pour manger du poisson?

Les poissons pêchés en haute mer le sont en dévastant les fonds sous-marins et en impactant la chaîne alimentaire (vous avez entendu parler du faible taux de natalité chez les orques qui n’ont plus assez à manger pour se reproduire ? Et qui mange leur poisson ? …) Et sont potentiellement riches en métaux lourds selon le lieu de pêche. Ils contiendront aussi des particules de plastiques qu’ils auront mangé au fur et à mesure dans la chaîne alimentaire.

Poisson sauvage ou poisson d'élevage? Que choisir?
Cet article vous a intéressé, partagez-le!

Et si on mange des poissons d’élevage, ils contiennent aussi des pesticides. Et ils abiment aussi l’environnement au niveau des fermes aquacoles.

Donc, pour ma part je ne mange plus de poisson. Adieu sushis que j’aimais tant.

Pour des raisons qui me sont propres, en particulier autour de mes valeurs, quand je mange du poisson, je sélectionne des élevages connus, bios et dont les conditions d’élevage des animaux sont respectueuses de l’environnement et de ma santé.

Cela me fait penser à un petit élevage de truites dans les Cévennes…

Donc pour résumer, sélectionnons les éleveurs de poissons que nous souhaitons consommer parce qu’il ne faut pas oublier que :

Nous n’avons que deux maisons, notre corps et notre planète. Alors essayons de prendre soin des deux.

Et vous, continuez-vous à manger du poisson ? avez-vous changé vos habitudes alimentaires ? Laissez-un commentaire en bas de l’article pour partager votre expérience.

Isabelle
 

Fondatrice et rédactrice du blog Un Pas Pour La Planète, le blog qui vous aide à réduire vos déchets et à contribuer à la protection de l'environnement. Concernée par la nature et la pollution depuis mon jeune âge, je souhaite vous aider à changer votre façon de vivre, améliorer votre quotidien tout en prenant soin de la planète que nous laisserons à nos enfants.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivez les commentaires de cet article  
Me notifier des