2

Minimalisme et zéro déchet : est-ce compatible ?

Quand on entend parler de minimalisme, il est toujours conseillé de se débarrasser de ce qui ne nous sert pas. De prime abord, cela va créer des déchets, non ?

Et pourtant, minimalisme et zéro déchet sont des modes de vie qui sont tout à fait compatibles.

Si vous ne savez pas trop ce qu’est le mode de vie zéro déchet, allez lire mon article sur la question. Et maintenant intéressons-nous au minimalisme.

Le minimalisme, encore une nouvelle mode…

Au début, le minimalisme était un mouvement d’art contemporain des années 60 qui se voulait plus zen, en opposition à d’autres styles plus colorés comme le pop art.

minimaliste-etagere-upplp

Un intérieur minimaliste

A l’heure actuelle, avoir un logement minimaliste va pourvoir rejoindre cet aspect artistique avec un intérieur épuré mais ce n’est pas que cela.

Les fondements du minimalisme sont assez simples :

  • Limiter ses possessions : n’avoir que des objets qui sont réellement nécessaires et utiles d’une part et d’autre part des objets qui vous apportent de réelles émotions positives et de beaux souvenirs. Comme dirait Marie Kondo, l’experte japonaise du rangement, avoir des objets qui vous « mettent en joie ».
  • Privilégier les moments avec nos proches et avec nous-même.

On pourrait aussi dire : collectionner les moments plutôt que les objets. Ou encore :

Privilégier l’être plutôt que l’avoir.

Minimalisme, un mode de vie plein d’avantages

Dans notre société basée sur la consommation d’objets, il n’est clairement pas simple d’être minimaliste. « Comment ça ? Tu ne regardes pas la télé ? Tu n’as pas vu le dernier épisode de Koh-Lanta ??? (Bourré de pubs qui poussent à acheter plein d’objets inutiles et à manger sucré, vous connaissez ma position vis-à-vis du sucre)».

Donc oui, pas simple mais cela apporte tellement ! Moins d’objets c’est :

  • Moins de ménage : oui vraiment ! Adieu nids à poussières. Le ménage est carrément plus vite fait, ce qui permet de libérer du temps. Ce temps qui est si précieux, qui nous manque quand on travaille (beaucoup), du temps qu’on préfère passer avec ses proches plutôt qu’à nettoyer.
  • Faire des économies : c’est assez logique car si on ne succombe pas à la société de consommation en n’achetant pas ces trucs dont on n’a pas besoin, on dépense moins d’argent. Ou on peut l’utiliser autrement. Par exemple, je préfère offrir un après-midi au parc accrobranche dans la forêt à mon fils plutôt que de lui acheter une figurine Pokémon en plastique, emballée avec du plastique avec laquelle il jouera 10 minutes. Je préfère lui construire des souvenirs ! J
  • Se concentrer sur l’essentiel : Avoir un environnement minimaliste permet de se libérer de toute une pollution qui encombre nos pensées et se focaliser sur ce qui importe vraiment. Qui sait, en faisant du tri pour ne garder que des objets utiles et importants pour vous, vous mettrez certainement le doigt sur l’essentiel de votre vie, vos passions etc.

minimalisme-liberte-upplp

Se libérer et se concentrer sur l’essentiel!

  • Moins de décisions : cela peut paraître idiot mais nous prenons beaucoup voire trop de décisions chaque jour. Selon une étude du Pr Dolan de la London School of Economics, chaque personne prends environ 35 000 décisions par jour, dont notamment 200 pour manger. Bien sûr la majorité de ces décisions sont prises de façon inconsciente. Mais une partie d’entre-elles se fait de façon consciente et peut incommoder voire stresser les plus anxieux d’entre nous. Par exemple (et ça doit-vous dire quelque chose) : « j’ai rien à me mettre » alors que l’armoire est pleine de vêtements. Triez votre armoire pour avoir une garde-robe minimaliste et vous perdrez moins de temps le matin à décider comment vous habiller.

Devenir minimaliste a l’air tentant dit comme ça ! Mais comment faire si on veut conserver un mode de vie zéro déchet.

Devenir minimaliste, ça crée des déchets ?

Alors, oui, si on se débarrasse de tout ce qui ne nous sert pas et/ou ne nous met pas en joie, cela va faire une sacrée pile de sacs. Des déchets potentiels…à ne pas créer !

desencombrement-upplp

Un désencombrement bien pensé!

Attention lors de votre désencombrement : pensez à l’économie circulaire et ne jetez pas vos vieilles affaires d’emblée :

  • Réparez ce qui peut l’être et…
  • Donnez, vendez : vos anciennes possessions peuvent peut-être encore servir à d’autres ? Des appareils, vélos et autres non réparé peuvent aussi être vendus « pour pièces » à des bricoleurs.
  • Recyclez ce qui n’entre pas dans les 2 premières catégories comme des vêtements troués, tâchés par exemple.
  • Jetez au final ce qui n’entre pas dans les 3 catégories ci-dessus, cela fera toujours moins de déchets que si vous aviez tout jeté d’emblée.

Etre minimaliste peut finalement être compatible avec un mode de vie zéro déchet. Ces deux modes de vie ont surtout un point commun très important : se libérer de la société de consommation, acheter uniquement ce dont on a besoin, acheter moins mais mieux !

Acheter moins mais mieux !

Et si vous deveniez minimaliste ?

Vous êtes convaincu, vous voulez devenir minimaliste ? Super ! Mais comment commencer ?

Un pas après l’autre. Tout n’a pas besoin d’être parfait du premier coup.

L’idée est de commencer par trier et désencombrer. Mais focaliser vous sur une seule pièce à la fois afin de ne pas vous décourager.

garderobe-minimaliste-upplp

Quelques exemples :

  • La cuisine : avez-vous besoin de cette sorbetière que vous avez utilisée 2 fois en 5 ans ? Et ces 5 services de vaisselle ? Conservez suffisamment de vaisselle correspondant au maximum d’invités que vous recevez habituellement, cela devrait suffire. Et pourquoi ne pas garder vos plus belles assiettes ou tasses et vous en servir au quotidien, au lieu de les laisser au fond d’un placard de peur de les abîmer ?
  • La chambre : j’en viens au linge. Débarrassez-vous des vêtements abîmés, qui ne vous vont plus, qui ne vous plaisent plus. Conservez uniquement 2 jeux de draps par lit (éventuellement 3 pour les enfants, ça peut servir en cas d’accidents nocturnes répétés).
  • La salle de bain : besoin d’une montagne de serviettes de bain ? Conservez le nécessaire pour les membres de votre famille en prenant en compte le lavage desdites serviettes et un jeu par invité potentiel et stop !

minimalisme-et-zd-upplp

Alors, prêts à faire ce premier pas ? Laissez-moi un commentaire pour me dire par quoi vous allez commencer pour vous focaliser sur l’essentiel !

Et n’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu.

Isabelle
 

Fondatrice et rédactrice du blog Un Pas Pour La Planète, le blog qui vous aide à réduire vos déchets et à contribuer à la protection de l'environnement. Concernée par la nature et la pollution depuis mon jeune âge, je souhaite vous aider à changer votre façon de vivre, améliorer votre quotidien tout en prenant soin de la planète que nous laisserons à nos enfants.

2
Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivez les commentaires de cet article  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Corsaire
Invité
Corsaire

Bonjour,
J’ai été interpelé par les couverts que je ne sort pas, de peur de les abimer 🙁 je vais donc suivre votre conseil !également par des éléments électroniques qui ne servent que de déco.. ça va disparaitre!.
Un grand merci pour vos précieux conseils!

Mon petit pas pour la planète et bien être
Corsaire