Maroquinerie éthique : comment acheter un sac de façon écoresponsable ?

Maroquinerie éthique ne rime pas toujours avec sac à dos vegan aux motifs latinos d’Amérique du Sud (oui, ça fait un peu cliché…). On peut très bien décider d’avoir une consommation plus éthique dans l’achat du sac qui nous accompagne au quotidien tout en restant élégant.e si on a envie !

Comment définir un sac à main éthique ?

C’est vrai, c’est quoi l’éthique ?

C’est trouver le meilleur compromis entre le bien et le mal (merci le dictionnaire) ? Faire de son mieux selon ses valeurs ? Pas facile à décrire.

L’idée, quand aborde ce sujet en termes de consommation, est de préserver le vivant : l’environnement, les vies animales mais aussi respecter les travailleurs et artisans qui vivent de la maroquinerie.

C’est la même discussion que pour les vêtements : on met de côté la fast fashion car « Quand c’est pas cher, il y a toujours quelqu’un qui en paie le prix »

Donc la recherche du sac à main « parfait » tournera autour de 3 critères :

  • Des matériaux écologiques et respectueux de l’environnement
  • Une éthique sociale
  • Le commerce équitable, selon l’origine.

Alors, c’est parti avec quelques pistes pour choisir un sac à main éco-responsable !

Maroquinerie éthique et minimalisme

Sac à main: bien choisir celui qui vous accompagne au quotidien

A une époque, j’avais une sacrée collection de sacs à main, pour en changer selon la tenue, la saison, le type de sortie… Maintenant j’en ai très peu et je les choisis bien :

  • Le sac à dos de tous les jours ! féminin et pratique qui me permet de transporter « toute ma vie »
  • Le petit sac bandoulière pour les moments où je ne souhaite emporter que peu de choses (mes papiers d’identité quand je vais à un concert…)
  • Une pochette classe pour les sorties en mode « élégante ».

Stop. Cela me suffit largement.

Le minimalisme m’accompagne vers le « moins mais mieux ». Il permet de se recentrer sur l’essentiel.  Et dans le cas de la maroquinerie, il s’agit d’acheter un sac lorsqu’on doit remplacer le précédent qui est en fin de vie (ou que je n’utilise plus et qui est alors revendu d’occasion pour continuer sa vie sans moi ^^ )

Donc moins acheter, c’est moins puiser dans les réserves de la planète et donc moins polluer. L’achat se fait plus réfléchi et plus intelligent qu’il soit neuf ou d’occasion.

S’intéresser aux sacs de seconde main

Outre l’économie financière, acheter un objet d’occasion fait faire un pas dans l’économie circulaire. Ainsi, donner une 2e vie à un objet permet à nouveau d’éviter de puiser dans les ressources planétaires. Cela évite de fabriquer un objet supplémentaire, qui aurait peut-être été fabriqué dans des conditions peu respectueuses de l’environnement et des personnes.

Sauf que, des fois… on ne trouve pas notre bonheur d’occasion.

Ou on ne peut pas … je pense en particulier à faire un cadeau à quelqu’un.

Le cadeau d’occasion est encore quelque chose de mal accepté d’un point de vue sociétal. En gros, si la démarche environnementale n’est pas comprise, on passe pour un radin qui n’aime pas assez la personne à qui il fait un cadeau pour lui acheter un produit neuf. Eh oui. Avouez que ce n’est pas simple.

Donc si vous vous tournez vers du neuf, voici quelques pistes pour trouver de la maroquinerie éthique.

😍Mon coup de cœur du moment : Les sacs en liège

Liège Evasion: des sacs écoresponsables et élégants
Liège Evasion

Alors rien à voir avec les bouchons des bouteilles de vin ou les tableaux pour épingler des post-it ou autres photos. Pas de lien non plus avec une ville Belge…

Les avantages du liège :

Avec sa couleur naturelle (qui est peut être teintée avec des teintures végétales), ce matériaux offre souplesse, légèreté et résistance, des caractéristiques idéales pour un sac qui nous accompagne au quotidien.

Côté provenance, pas besoin de faire le tour de la terre : les chênes lièges poussent en Europe, et en particulier au Portugal.

Enfin, il faut savoir que l’écorce du chêne-liège est récoltée dans couper l’arbre. Il va se régénérer et une nouvelle récolte sera possible quelques années plus tard. De plus, le matériau étant naturel, il est recyclable.

Que demander de plus ?  Ah oui, que le sac soit pratique et joli…

Liège Evasion : une belle découverte !

Vous savez que j’aime soutenir les jeunes entreprises françaises qui entrent dans une démarche écologique. Avec Liège Evasion, c’est tout à fait ça !

Je vous encourage à jeter un œil sur leurs sacs qui, outre l’aspect esthétique travaillé, ont justement des caractéristiques de la maroquinerie éthique :

  • Des matériaux respectueux de l’environnement : le liège, matière noble récoltée pas trop loin de chez nous et dont l’aspect ressemble au cuir.
  • Des sacs artisanaux manufacturés dans le respect des travailleurs.
  • De la maroquinerie végane : aucun produit animal n’est utilisé dans leur conception. Idéal pour celles et ceux qui souhaitent se positionner contre l’exploitation animale.

Que vous préfériez les sacs à dos, sacs à main ou sacs à bandoulière : vous avez le choix !

Des sacs vegans en toile:

Voici une autre option que le liège si vous souhaitez un sac en fibres végétales : les sacs en toile bio.

Que ce soit du coton, du lin, du chanvre, préférez bien sûr un label bio qui est sensé promouvoir une culture pauvre en pesticide et moins consommatrice d’eau. A ce titre, notez que la culture du chanvre consomme moins d’eau que le coton et qu’on en produit en France.

Allez à la recherche de labels :

Ils ne sont pas parfaits, mais peuvent aider !

Pour un sac végan, le label cruelty free est logiquement présent.

Privilégiez aussi des labels comme GOT, Oeko-tex qui garantissent aussi bien une qualité environnementale qu’un respect des conditions sociales des travailleurs, de leur salaire et qui interdisent le travail des enfants. Plus de détails dans cet article sur la garde-robe éthique.

L’upcycling s’invite du côté des sacs à main

Porte-monnaie en chambre à air de vélo: l'upcycling dans la maroquinerie
Porte-monnaie en chambre à air (Etsy)

Allez, on remet un pied dans l’économie circulaire !

Pour limiter les déchets produits, l’upcycling consiste justement à utiliser un « déchet » pour fabriquer un autre objet avec.

Côté maroquinerie, de nouvelles initiatives voient le jour comme la fabrication de sacs et de ceintures en chambre à air de vélo. Des ceintures de sécurité de voiture sont aussi recyclées de la sorte. Le tout peut être fait de façon très esthétique.

l'upcycling et la maroquinerie: un sac en ceinture de sécurité !
Sac à main en ceintures de sécurité (Etsy)

La limite reste peut-être le devenir du produit fini lorsqu’il sera lui-même usé mais la démarche reste louable !

Et le cuir dans tout ça ?

L'utilisation de cuir est-elle respectueuse de l'environnement

Pour terminer, je voulais quand même vous parler du cuir car on voit apparaître sur le web des mentions de « cuir bio » ou « cuir éthique » et encore « cuir vegan ».

Le cuir vegan correspond généralement à des matériaux végétaux qui, comme le liège, vont donner un aspect cuir sans produit d’origine animale, donc, ok pour l’expression.

Pour les 2 autres, il faut ouvrir l’œil. Ceux qui veulent éviter l’utilisation de cuir animal, passez votre chemin.

Il est souvent difficile d’avoir des informations sur les conditions de vie des animaux qui ont servi à faire ce cuir. On trouve plus facilement des informations sur la fabrication du cuir lui-même et là les labels écologiques sont importants.

Le tannage du cuir

Le processus de tannage reste une étape polluante. A grande échelle, des produits chimiques contenant notamment du Chrome sont utilisés dans les bains de tannage. Je vous laisse imaginer la pollution environnementale (c’est toxique) qui s’en suit si les eaux usées de ces usines (souvent en Asie) sont évacuées sans traitement ! Sans oublier les risques pour la santé des travailleurs s’ils n’ont pas d’équipement de protection suffisants.

De plus, les résidus de chrome dans le cuir sont cancérigènes et allergisants (pensez-y pour vos chaussures aussi)…

Si le scandale au chrome vous intéresse, jetez un œil sur ce dossier complet.

Privilégiez donc un tannage végétal qui est nettement moins polluant.

Les teintures du cuir

Là aussi, tournez-vous vers des teintures végétales, plus respectueuses de l’environnement et des travailleurs.

Vous cherchez à investir dans un beau sac à main sans vendre votre âme au diable de la fast-fashion? Suivez le guide vers une maroquinerie éthique.
Cet article vous a plu, partagez-le !

Avez-vous déjà réfléchi à la qualité des sacs que vous achetez ? Quelle est votre démarche éthique dans l’achat de maroquinerie ? Des bons tuyaux ? Partagez-les en laissant un commentaire ci-dessous !

Isabelle, du blog UPPLP
Isabelle
 

Fondatrice et rédactrice du blog Un Pas Pour La Planète, le blog qui vous aide à réduire vos déchets et à contribuer à la protection de l'environnement. Concernée par la nature et la pollution depuis mon jeune âge, je souhaite vous aider à changer votre façon de vivre, améliorer votre quotidien tout en prenant soin de la planète que nous laisserons à nos enfants.

Suivez les commentaires de cet article
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Qu'en pensez-vous ? Laissez un commentaire!x
()
x