Devenir flexitarien : manger moins de viande

manger-mieux-flexitarien-upplp

Végétarien, carnivore, omnivore, et s’ajoutent maintenant les vegans et ceux qui suivent le régime paléo et maintenant les flexitariens… les quoi ? Flexitariens ? Des gens souples ?

Oui, d’une certaine manière…

L’être humain est-il omnivore ?

vegetarien-upplp

Les débats sont nombreux sur le régime alimentaire que devraient suivre les êtres humains.

 

De part mes quelques notions d’anatomie, je rejoindrai volontiers ceux qui disent que l’humain est omnivore.

En effet, si l’on compare la longueur des intestins des animaux on constate que:

  • les carnivores ont des intestins courts évitant un trajet trop long des protéines et limitant aussi la fermentation du bol alimentaire
  • les herbivores ont plutôt les intestins longs leur permettant de bien digérer les fibres végétales
  • les omnivores ont une longueur intermédiaire.

Et comme j’aime bien les comparaisons… comparons-nous à notre plus proche cousin : le chimpanzé.

Ce dernier est essentiellement végétarien et frugivore. Mais il lui arrive de se nourrir d’insectes, d’œufs et de petits vertébrés (oiseaux, petits mammifères). Et sachant que presque 99% de nos gènes sont communs avec ceux du chimpanzé d’une part et que l’anatomie globale de notre tube digestif d’autre part est très proche, on pourrait conclure que, comme le chimpanzé, l’humain devrait être omnivore.

Mais à la différence des chimpanzés, nous avons conscience de ce que nous mangeons. D’ailleurs je comprends complètement les végétariens qui ne mangent pas de viande par conviction vis-à-vis des animaux. Même si je ne peux me résoudre à abandonner la viande. Moi, je serais plutôt flexitarienne.

Moins mais mieux

Etre flexitarien, c’est manger de façon écoresponsable

En effet, on n’est pas obligé de manger de la viande tout court ni à tous les repas pour être en bonne santé. Ceci dit, dans le pays de la gastronomie, les habitudes sont difficiles à changer.

Pourquoi manger moins de viande c’est mieux ?

Il y a 4 raisons à cela :

L’impact environnemental des élevages d’animaux de boucherie

respecter-bien-etre-animal-upplp

La superficie utilisée pour élever des herbivores permettrait de cultiver de quoi nourrir plus d’êtres humains que si ces humains mangeaient ces herbivores. Sans prendre en compte la consommation d’eau pour la production de cette viande, l’eau potable étant une denrée rare dans certaines régions du globe.

Et enfin, concernant cet impact environnemental, il faut aussi prendre en compte la production de

gaz à effet de serre par les vaches et la pollution due au lisier de porc, pour ne prendre que ces exemples… bof bof

Et la santé ?

La question se pose régulièrement et les études scientifiques se multiplient sur les effets de la consommation de viande rouge sur la santé. Des liens avec les maladies cardiovasculaires sont à l’étude. Idem pour la consommation de charcuterie dont le sel peut avoir des effets négatifs sur la santé en étant notamment un facteur de risque dans l’apparition d’hypertension artérielle.

Aspects moraux et éthiques liés au bien-être animal

Les végans et végétariens me rejoindront sur ce point : quand on mange un animal, on a, indirectement, tué un animal. De plus, les conditions d’élevage industriel ne vont pas dans le sens du respect du bien-être animal.

L’idée du flexitarisme est donc de consommer moins de viande en privilégiant les viandes bios ou avec des labels garantissant la prise en compte du bien-être des animaux durant leur vie.

Financièrement ça donne quoi ?

Si on mange de la viande bio, il est clair qu’elle sera plus chère. Elle sera certainement aussi de meilleure qualité gustative. Donc l’idée est d’en manger moins mais meilleure.

Les protéines des repas sans viande seront alors apportées par d’autres aliments. Et le budget des courses devrait être équilibré, à condition de faire ses menus à l’avance.

Comment constituer des menus équilibrés sans viande?

Parce que manger avec peu de viande, cela change clairement les habitudes…

plat-flexitarien-upplp

Un plat végétarien qui met en appétit! (Unsplash)

Où trouver les protéines si on ne mange pas de viande ?

La première source de protéines végétales se trouve dans les légumineuses. Il s’agit de la famille des lentilles. Alors cuisinons ces légumes un peu oubliés : flageolets, fèves, haricots, soja, pois chiches, pois, petits pois, haricots rouges..

C’est le retour du houmous et des chili sin carne… Ajoutons un peu d’exotisme à la cuisine !

Les protéines seront aussi présentes dans les champignons, dans les oléagineuses et en particulier dans les noix. On en retrouvera également dans les céréales mais en moindre quantité.

Et enfin, rien n’empêche de consommer des œufs et des produits laitiers (avec modération pour ces derniers). Et du poisson ? Pourquoi pas, mais le poisson est un autre débat…

Constituons des repas équilibrés :

Une assiette va être composée à :

  • 50% de légumes, notamment de légumes verts riches en fibres et vitamines
  • 25% de féculents (riz, céréales, pommes de terre…)
  • 25% de protéines.
  • Un peu d’huiles les vitamines « lipophiles » vitamine A et E notamment

Et donc sur une semaine, un flexitarien ne va consommer de la viande qu’au cours de 20% de ses repas environs, les 80% restants étant constitués de protéines végétales, dont il faudra varier les sources pour éviter toutes carences.

Un flexitarien, ce n’est donc pas un végétarien qui succombe de temps en temps à la tentation de la viande.

C’est donc un consommateur qui reprend le pouvoir avec sa fourchette !

devenir flexitarien

Alors, êtes vous prêt à changer vos habitudes et cuisiner des nouvelles recettes ?

Ce soir, je fais un curry de lentilles ! Miam ! Et vous ? Racontez-moi vos nouveaux menus en commentaire.

Et si cet article vous a plu, partagez le sur vos réseaux sociaux.

Isabelle
 

Fondatrice et rédactrice du blog Un Pas Pour La Planète, le blog qui vous aide à réduire vos déchets et à contribuer à la protection de l'environnement. Concernée par la nature et la pollution depuis mon jeune âge, je souhaite vous aider à changer votre façon de vivre, améliorer votre quotidien tout en prenant soin de la planète que nous laisserons à nos enfants.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivez les commentaires de cet article  
Me notifier des