Zéro déchet avec bébé

Oui, zéro déchet avec bébé est un objectif vers lequel on peut tendre. J’ai eu ce que j’appelle mon « réveil de conscience écologique » à l’arrivée de mon fils et si c’était à refaire, je ferai différemment pour limiter la casse côté déchet et me recentrer sur l’essentiel. Je partage donc avec vous aujourd’hui, ce que j’aurai aimé savoir il y a quelques années …

Objectif zéro déchet avec bébé : envisager les options lavables !

Quand on prépare l’arrivée de son bébé, évidemment, on ne veut que le meilleur pour lui ! Et côté hygiène, les grandes marques sont super fortes pour nous vendre tout un tas de produits dont nous n’avons pas forcément besoin et qui ne sont pas non plus bons pour la santé de nos ptits bouts.

Les couches lavables

Bébé arrive et vous voulez le meilleur pour lui? voici quelques pistes pour limiter les déchets tout en offrant un environnement sain à votre enfant...

Je ne vais pas rentrer dans le détail des couches lavables ici. Sachez juste que les couches lavables modernes sont une solution qui limite les déchets sans forcément se retrouver à laver les excréments de nos bambins à la main et passer son temps à étendre des langes.

Les temps changent.

Les couches lavables modernes méritent qu’on s’y attarde et je regrette vraiment d’avoir suivi le chemin que m’avait montré la maternité à l’époque en offrant un paquet de Pampers à la naissance du Loulou…

Des doutes ?

Allez jeter un œil à l’interview d’Anaïs ! Elle pourrait se reconvertir en commerciale pour couches lavables ! si si !

Les lingettes lavables

Accompagnées de liniment fait-maison (il existe bien des tutos) ou acheté en pharmacie, elles remplacent les lingettes jetables imbibées de produit nettoyant à la composition « complexe » ! Halte au phénoxyéthanol !

Certaines personnes peuvent être perturbées si un bébé ne sent pas « bon le bébé Mustela ». Je m’interroge quand même sur l’effet de parfums sur un petit enfant.

En tous cas, les lingettes lavables font apparemment leur boulot et, comme pour le papier toilette lavable, leur nettoyage est tout à fait gérable.

Adieu aux carrés-coton !

Quand j’y repense, j’utilisais une quantité industrielle de carrés cotons pour nettoyer le popotin de mon bébé au moment de changer la couche. Pour limiter les produits chimiques sur sa peau sensible, je les humidifiais d’eau tiède. Et j’en utilisais un sec pour sécher…

Quand j’y repense, je me dis qu’un gant de toilette et une serviette auraient fait l’affaire non ?

Bref, revenons aux choses simples…

Bébé zéro déchet et minimalisme

Se concentrer sur l’essentiel

De quoi a besoin un bébé à sa naissance ? De tout l’amour de ses parents, de protection, de présence… Est-ce qu’il a besoin d’une tablette fixée à sa poussette (si si, je vous jure, c’est du déjà vu…) ?

Se recentrer sur l’essentiel c’est donc se limiter à ce qui est vraiment utile. Quand on a son premier enfant, on ne sait pas forcément ce qui sera vraiment utile ou pas… Et je dirais que cela dépend aussi du mode de vie de chacun, de son organisation de vie. Qui sera de toutes manières chamboulée avec l’arrivée d’un bébé.

Avant d’acheter quelque chose (dont la publicité vous dit que c’est in-dis-pen-sa-ble pour être une bonne mère), appliquez la méthode BISOU ? Besoin, Immédiat, Semblable, Origine du produit, Utilité…

Exemples de choses que je ferai différemment :

Bébé arrive et vous voulez le meilleur pour lui? voici quelques pistes pour limiter les déchets tout en offrant un environnement sain à votre enfant...
  1. La poussette 3 en 1

Vous savez, la super poussette qui fait landau, cosy/siège auto puis poussette pour enfant de plus de 6 mois… Résultat, le landau : utilisé 2 fois, le cosy abandonné à 5 mois car devenu trop petit (achat d’un siège auto) et au final la super poussette (lourde à mettre dans le coffre de la voiture) a été remplacée par une poussette-canne confortable et légère…

A refaire, je troquerai la poussette 3 en 1 contre un porte bébé, une poussette-canne et le siège-auto que j’avais fini par acheter…

  • Le chauffe biberon

2 essais de l’engin, 2 brûlures pour moi… un bain-marie a fini par être beaucoup plus pratique et en utilisant des objets que nous avions déjà dans la cuisine.

  • Le robot pour faire les petits pots

Je ne citerai pas de marque… Mais quand mon fils est né, je me suis promis de le nourrir correctement : pas d’aliment industriel ! ce qui impliquait de cuisiner ses petits pots. Inévitablement je suis tombée sur les robots miracles qui font tout.

A y regarder de plus près : ça cuit et ça mixe… Alors si vous avez déjà un robot de cuisine, pas besoin d’en acheter un spécial pour bébé. Et si vous avez une cocotte-minute et un mixeur à main : ça marche aussi.

Faites avec ce que vous avez 😊 Vous voyez l’idée : ne vous encombrez pas de choses pas si utiles que ça en fonction de votre organisation.

Nourrir bébé en version zéro déchet

bien nourrir bébé

Allaitement ou lait maternisé ?

Je ne veux pas entrer dans le débat qui juge et culpabilise assez les jeunes mères sur le fait de devoir allaiter ou pas. Chacune fait comme elle veut et peut ! De toutes manières, il y a aura toujours quelqu’un pour critiquer une décision… Et mieux vaut peut-être un biberon donné avec amour qu’un allaitement fait dans la contrainte ?

Ceci étant, d’un point de vue du « zéro déchet », je me rappelle une de mes collègues de travail me dire quand elle avait dû arrêter d’allaiter sa fille que 1- elle se retrouvait avec des boites de lait en poudre à ne plus savoir qu’en faire et 2- que ça luit coûtait beaucoup plus cher ! A prévoir dans le budget alimentation…

Et le biberon dans tout ça ?

Car oui, même quand on allaite, un biberon ça dépanne. En effet, le lait maternel se congèle et ça dépanne pour de nombreuses raisons ! ne serait-ce que pour confier bébé à sa mamie quelques heures le temps de … se faire plaisir (ça me rappelle la 1re fois où j’étais allée au ciné après la naissance du ptit Loulou…)

Bref, revenons au biberon et du choix du modèle… On parle tellement des résidus de plastiques dans les aliments après chauffage, que le retour des biberons en verre présente un intérêt notable.

En effet, il y a quelques années, on cherchait le modèle sans le fameux bisphenol A, BPA pour les intimes, mais les autres plastiques sont remis en cause également.

Après, je vous laisse explorer les valves et autres tétines qui limitent l’ingurgitation d’air à la tété… c’est high-tech ! et pas si idiot quand on a un bébé qui souffre de coliques et de reflux…

Après le lait, la diversification alimentaire…

J’ai déjà mentionné les robots magiques qui font des petits pots pour bébé…

Mon conseil sera simple, que vous cuisiniez pour bébé ou pas, privilégiez des aliments de qualité, bio si possible afin de limiter l’exposition de son organisme en plein développement à des substances controversées.

Par ailleurs, comme pour les adultes, cuisiner reste une solution pour produire moins de déchets en cuisine, à condition d’être organisée. Il serait peut-être contreproductif de sacrifier du temps en cuisine alors qu’on voudrait le passer avec son enfant…

Si vous voulez cuisiner, je peux vous conseiller 2 livres que j’ai adorés :

Livre: bien nourrir bébé

–          Bien Nourrir Bébé – De 0 À 3 Ans par Jacqueline Rossant-Lumbroso : un livre très (gros) complet qui guide vraiment pour faire des repas aux proportions équilibrées…

Bien nourrir son bébé en étant organisé !

–          Bébé mange (presque) comme les grands : ce livre est très pratique car il donne des astuces pour faire une base de repas qui nourrira toute la famille. Optimisation du temps garantie en cuisinant pour tous les âges avec les mêmes ingrédients.

Objectif zéro déchet avec bébé : pratiquez l’économie circulaire

Pour terminer cet article, qui est finalement plus long que ce que je pensais au départ, n’oublions pas l’économie circulaire à l’arrivée de bébé !

Comment faire en pratique ?

Bébé arrive et vous voulez le meilleur pour lui? voici quelques pistes pour limiter les déchets tout en offrant un environnement sain à votre enfant...

S’intéresser aux achats d’occasion :

Acheter d’occasion permet d’éviter de piocher inexorablement dans les ressources planétaires. Cela fait encore plus de sens à l’arrivée d’un enfant car c’est aussi pour cet enfant que nous souhaitons préserver une planète sur laquelle il fera bon vivre… non ?

D’autre part, les achats d’occasion peuvent présenter un intérêt tout autre… côté santé ! Je pense en particulier au mobilier dont la colle peut produire des émanations, aux vêtements neufs recouverts de produits antifongiques pour qu’ils ne moisissent pas dans les entrepôts… Eh bien, un lit d’occasion devrait produire moins de résidus qu’un lit neuf. Et un body d’occasion aura été lavé un sacré nombre de fois…

Faire jouer son réseau :

Pourquoi ne pas développer un réseau : famille, amis qui ont eu / vont avoir des enfants peuvent faire circuler du mobilier, des équipements de puériculture, vêtements, jeux d’éveil… Cela donne une 2e (voire 3e ou 4e) vie à des objets au lieu de les laisser prendre la poussière au fond du grenier…

Jeux d’éveil… cela me fait penser aux ludothèques ! Jetez un œil : il existe peut-être une ludothèque dans votre secteur. Cela fonctionne comme une bibliothèque sauf que c’est des jeux qu’on emprunte… génial !

Communiquer avec ses proches sur un projet « zéro déchet avec bébé »

Comme pour promouvoir les cadeaux de Noël d’occasion, il va falloir jouer de tact et diplomatie avec vos proches.

Soyons honnêtes : cela risque de ne pas être facile. Il y a encore un fort a priori sur l’achat d’occasion souvent dénigré. Comme si l’occasion dévalorisait la personne à qui l’objet est destiné…

Alors communiquez et expliquez votre démarche avec bienveillance. Acceptez que certains n’y adhèrent pas mais demandez-leur de la respecter. Même en sachant que certains ne le feront pas, vous aurez au moins planté une petite graine dans leur tête, graine qui germera peut-être 😊

La sacro-sainte « liste de naissance »

Je ne suis pas une grande adepte des listes de naissance, mariage etc. Mais c’est une tradition et si vous avez envie d’en faire une, c’est l’occasion de faire passer votre message ! Après tout, cela peut devenir un outil de communication très utile !

Bébé arrive et vous voulez le meilleur pour lui? voici quelques pistes pour limiter les déchets tout en offrant un environnement sain à votre enfant...
Cet article vous inspire, partagez-le!

Alors, tenté de vous lancer dans un projet « zéro déchet avec bébé » ? Quel sera votre première action ?

Isabelle, du blog UPPLP
Isabelle
 

Fondatrice et rédactrice du blog Un Pas Pour La Planète, le blog qui vous aide à réduire vos déchets et à contribuer à la protection de l'environnement. Concernée par la nature et la pollution depuis mon jeune âge, je souhaite vous aider à changer votre façon de vivre, améliorer votre quotidien tout en prenant soin de la planète que nous laisserons à nos enfants.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivez les commentaires de cet article  
Me notifier des