Réussir son barbecue flexitarien et zéro déchet

Barbecue et flexitarisme, oui c'est possible. Quelques idées ici

Un barbecue flexitarien ? Même si barbecue rime avec une consommation énorme (voire excessive) de viande, il y a moyen de se faire plaisir tout en étant raisonnable. Oui, se faire plaisir en mangeant des aliments sains, avec du goût, des aliments grillés et surtout en mangeant au dehors avec sa famille et ses amis. C’est surtout ça l’âme du barbecue !

Quel barbecue utiliser ?

Là, il s’agit de choisir votre barbecue et du coup le mode de cuisson.

Un barbecue zéro gaspi !

On est d’accord, qu’on ne fait pas un barbecue tous les jours donc avant de se poser la question du système qui pollue le moins à l’usage, je me poserai d’autres questions :

  • J’ai déjà un barbecue ?

J’utilise celui que j’ai au lien d’en acheter un autre. L’idée est de ne pas jeter, ne pas acheter du neuf et surtout d’entrer dans l’économie circulaire. Sinon, vous pouvez toujours vendre celui qui ne vous convient plus…

  • Je n’ai pas de barbecue :
    • Je m’en fais prêter un (allo voisin ?)
    • J’en loue un
    • J’en achète un d’occasion, ok mais quel modèle choisir ?

Quel barbecue acheter ?

Avant de choisir, quelques critères de choix etc…

Electrique, charbon, gaz…  Votre cœur balance ? Dans tous les cas, commencez par jeter un œil au règlement de copropriété afin de ne pas commettre d’impair.

Barbecue et flexitarisme, oui c'est possible. Quelques idées ici

Pensez aussi à vos voisins si vous craignez de faire beaucoup de fumée. Les prévenir peut être sympa, au moins pour qu’ils pensent à rentrer leur linge… Vous pouvez aussi les inviter (ou pas…).

Choisissez un barbecue de taille adaptée au nombre de convives à table.

Investissez dans un barbecue en matériaux recyclables et solides pour un bon usage dans le temps.

Et enfin, veillez à l’origine des matériaux et du barbecue lui-même. Essayons d’acheter local…

Combustion d’énergie fossile ou électricité ? il va falloir choisir…

Electrique : c’est le plus simple à utiliser ! Ces modèles sont équipés d’un bac avec de l’eau qui limite la production de fumées. S’il est petit, il peut même se glisser au centre de la table ? C’est d’ailleurs le seul pouvant être utilisé en intérieur pour une soirée « plancha ».

Barbecue et flexitarisme, oui c'est possible. Quelques idées ici
Barbecue à gaz

Gaz : les barbecues à gaz sont également simples à utiliser. Ils sont généralement plus « haut de gamme » et assurent une bonne qualité de cuisson. Souvent pourvus d’un couvercle, ils font aussi une cuisson bien tendre si vous ne voulez pas du grillé croustillant.

Barbecue et flexitarisme, oui c'est possible. Quelques idées ici
Barbecue à charbon

Charbon de bois : avec ces barbecues plus classiques, il faut acquérir le coup de main pour l’allumage (papier journal, petit bois sec… pas d’alcool ou d’essence hein, on fait son barbecue en sé-cu-ri-té !). Le charbon permet d’avoir un chauffage assez long et qui donne un goût unique à vos mets.  On peut aussi utiliser du bois à la place du charbon. Son gros inconvénient : c’est le champion de la production de fumée.

Les barbecues à charbon peuvent être mobiles (on ne les déplace qu’éteints) donc attention au risque d’incendie de forêt (respect de la réglementation) en cas de barbecue sauvage

Barbecue et flexitarisme, oui c'est possible. Quelques idées ici
Idcook

Un barbecue à énergie renouvelable !

J’adorerai essayer un barbecue solaire. Si cela vous tente, des plans sont disponibles sur le site Idcook.

Que faire au barbecue flexitarien?

Maintenant que vous avez votre outil de cuisson, il est temps de s’attaquer au menu qui se veut flexitarien aujourd’hui.

Attention à la cuisson !

Grillé ne veut pas dire cramé ou brûlé… Des études ont mis en évidence que cette méthode de cuisson produit des substances potentiellement cancérogènes. Alors n’aggravez pas les choses en laissant trop cuire votre repas…

La viande :

Un barbecue flexitarien peut s’accompagner de viande mais soyez raisonnable dans les quantités. Un morceau de viande par personne devrait suffire. Plus d’infos sur le régime flexitarien ICI.

Choisissez votre pièce préférée en privilégiant :

  • une viande blanche (moins productrice de CO2 et consommatrice d’eau lors de l’élevage des animaux)
  • provenant d’animaux élevés en plein air dans un cadre bio
  • une viande achetée chez votre boucher dans votre propre contenant zéro déchet

Le poisson :

Un barbecue peut aussi accueillir du poisson, en remplacement de la viande. Si vous ne connaissez pas ma position vis-à-vis du poisson, allez jeter un œil ICI.

Et donc privilégiez un poisson pêché grâce à des méthodes respectueuses de l’environnement comme une pêche à la ligne. Vous pouvez aussi vous diriger vers du poisson issu d’un petit élevage de qualité. Ça se trouve.

Barbecue et flexitarisme, oui c'est possible. Quelques idées ici
Halloumi grillé – BBC Good Food

Les fromages :

Et oui, on n’y pense pas mais certains fromages s’adaptent bien au barbecue flexitarien ou non. Je pense en particulier au halloumi grillé ! C’est un fromage originaire de Chypre assez ferme. Essayez, ça vous fera voyager le temps d’un repas. Si vous n’en trouvez pas, une fêta pourra aussi faire l’affaire.

Les patates :

Je ne les mets pas dans la catégorie « légumes » mais elles ont leur place dans un barbecue.

Choisissez une variété à chair ferme, précuisez-les à la vapeur, coupez-les en tranches et c’est parti pour une grillade. Patates croustillantes au menu !

Les légumes :

Barbecue et flexitarisme, oui c'est possible. Quelques idées ici

Carnaval de couleurs en perspective ! On coupe en lamelles, en rondelles courgettes, tomates, aubergines et autres poivrons… qu’on aura fait mariner au préalable dans de l’huile d’olives avec des herbes de Provence, du sel, des épices de votre choix.

Et pourquoi pas faire griller des épis de maïs au moment de la récolte ?

Remarque : si vous mettez du jus de citron dans votre marinade, faites sécher la pelure des agrumes qui servira d’allume feu si vous avez un barbecue à charbon, une cheminée ou un poêle.

Accompagnements :

Accompagnez ces grillades de salades de crudités, taboulé et autres plats d’été.

J’ai aussi l’habitude de finir ce repas par une salade de fruits de saison pour un final sucré et facile à digérer.

Boissons :

Pour un barbecue zéro déchet, pensez aux bouteilles en verre et de préférence consignées. Il y a aussi du vin disponible en vrac. C’est parti pour une bière ou un vin rosé bien frais.

Pour les versions sans alcool : jus de fruits, limonades sont à la carte. Même combat : choisissez le verre consigné ou faites vos jus de fruits maison.

Mais quand on a de (jeunes) invités, un peu addicts au sucre, une envie de « Ice tea » peut survenir. Voici mes recettes de thé glacé approuvés par des petits et des grands lors de mon dernier pique-nique.

Ice Tea fait maison :

Barbecue et flexitarisme, oui c'est possible. Quelques idées ici

Il faut les préparer la veille pour qu’ils soient bien frais !

Thé vert à la menthe :

Ingrédients :

  • 1 cuillère à café de thé vert (acheté en vrac)
  • 1 branche de menthe fraîche ou séchée (du jardin, du balcon…)
  • 1 litre d’eau du robinet
  • une pincée de Stévia en poudre
  • une ou deux cuillères à soupe de sucre selon votre goût (sirop de sucre de canne, miel ou sirop de riz, mon préféré. Pour savoir pourquoi, allez lire l’article sur le sucre ICI).

On fait comment ?

  • Faire infuser le thé et la menthe dans l’eau portée à ébullition.
  • Laissez infuser 30 minutes puis filtrez
  • Ajouter le sucre et la stévia
  • Transvaser dans une belle bouteille en verre ou un pichet
  • Conservez au frais et servez avec des glaçons.

Thé aux fruits rouges

Ingrédients :

  • 3 cuillères à café de thé noir aux fruits rouges (j’adore celui des Jardins de Gaïa).
  • 1 litre d’eau
  • 2 cuillères à soupe de sirop de fruits rouges
  • une pincée de Stévia.

Comment on fait ?

Comme pour le thé vert à la menthe !

Barbecue et flexitarisme, oui c'est possible. Quelques idées ici
Vous avez aimé cet article, partagez-le!

Alors ? Inspiré pour un barbecue flexitarien et zéro déchet ? Et vous savez quoi ? Si vous voulez faire un barbecue avec plein de viande de temps en temps. Ne culpabilisez pas non plus !

Isabelle
 

Fondatrice et rédactrice du blog Un Pas Pour La Planète, le blog qui vous aide à réduire vos déchets et à contribuer à la protection de l'environnement. Concernée par la nature et la pollution depuis mon jeune âge, je souhaite vous aider à changer votre façon de vivre, améliorer votre quotidien tout en prenant soin de la planète que nous laisserons à nos enfants.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Suivez les commentaires de cet article  
Me notifier des